2017, l'année de la Présidence luxembourgeoise du réseau de mesure des performances des organisations multilatérales (MOPAN)

Article – Publié le

Pour le Luxembourg, l'année 2017 sera marquée par la Présidence du réseau de mesure des performances des organisations multilatérales (MOPAN).

Le réseau a été créé en 2002 et a pour mission d’assurer l'évaluation de l'efficacité des organisations multilatérales financées pour des interventions de développement et d’aide humanitaire. Actuellement, MOPAN se compose de 17 pays membres, à savoir l’Australie, le Canada, le Danemark, la Finlande, la France, l’Allemagne, l’Irlande, le Japon, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Norvège, la Corée du Sud, l’Espagne, la Suède, la Suisse, le Royaume-Uni et les États-Unis, qui ensemble représentent 87 % du financement de base des organisations multilatérales. Au niveau du Luxembourg, 30 % de l’aide publique au développement sont alloués à la coopération multilatérale.

MOPAN génère, recueille, analyse et tend à présenter des informations pertinentes et fiables concernant l’efficacité organisationnelle et le développement des organisations multilatérales à travers la mise en place de cycles d’évaluation qui durent généralement deux ans. D’une manière globale, ces évaluations visent à renforcer la contribution des organisations aux résultats globaux relatifs au développement et de l’action humanitaire ainsi que de contribuer à l'apprentissage organisationnel au sein et autour des organisations multilatérales.

En tant que président du réseau, le Luxembourg sera amené à représenter MOPAN dans les événements internationaux et endosser le rôle d’ambassadeur de la mission du réseau ainsi que de présider les deux Comité de pilotage qui auront lieu respectivement à Paris et au Luxembourg.

La Présidence luxembourgeoise du réseau sera ponctuée par deux événements, à savoir la publication des rapports d’évaluation du cycle 2015-2016 et le lancement des évaluations de 14 organisations internationales sélectionnées sur base consensuelle entre les membres du réseau pour le nouveau cycle 2017-2018 et qui sont les suivantes :

  • Banque asiatique de développement (BASD)
  • Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l'agriculture (FAO)
  • Fonds pour l'environnement mondial (FEM)
  • Partenariat mondial pour l'éducation (GPE)
  • Fonds international de développement agricole (FIDA)
  • Organisation internationale pour les migrations (OIM)
  • Bureau du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH)
  • Entité des Nations unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes (ONU Femmes)
  • Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO)
  • Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP)
  • Agence des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR)
  • Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA)
  • Programme alimentaire mondial (PAM)
  • Organisation mondiale de la santé (OMS)

Toutes les informations concernant les activités du réseau ainsi que les rapports d’évaluations des cycles précédents sont disponibles sur le site web suivant : http://www.mopanonline.org/