Première réunion du nouveau Conseil permanent de la langue luxembourgeoise

Communiqué – Publié le

Le ministre de l’Éducation, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch, et le secrétaire d’État à la Culture, Guy Arendt, ont ouvert le 10 janvier 2017 la première réunion du nouveau Conseil permanent de la langue luxembourgeoise (CPLL).


Le ministre et le secrétaire d’État ont souligné l’importance du Conseil et ont remercié les membres d’avoir accepté leur tâche. Pour Claude Meisch, la langue luxembourgeoise fait partie de notre patrimoine qu’il faut cultiver et valoriser. Guy Arendt pour sa part, voit une priorité dans la finalisation de l’orthographie luxembourgeoise que le CPLL devra avaliser. Le CPLL a été invité à entamer des réflexions sur une meilleure valorisation et diffusion de la langue luxembourgeoise.

Les principales missions du CPLL sont: l'étude, la description et la diffusion de la langue luxembourgeoise, la coordination des travaux de l'élaboration du dictionnaire luxembourgeois (LOD: Lëtzebuerger Online Dictionnaire), la formulation d’avis sur des questions pouvant aider à une meilleure connaissance et diffusion du luxembourgeois (sur demande du ministère de la Culture), la formulation de recommandations quant à l’étude et l’enseignement de la langue (sur demande du ministère de l'Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse), la collaboration avec les instituts culturels et scientifiques ayant dans leurs missions l’étude et la recherche sur la situation linguistique au Grand-Duché de Luxembourg et l’initiation et la supervision des projets de recherche et des actions de promotion de la langue luxembourgeoise dans les domaines qui sont les siens.

La nouvelle composition du CPLL est la suivante: 

  • Marc Barthelemy, professeur attaché au ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse (président);
  • Alain Atten, historien et linguiste;
  • Claude Bache, théologien, membre du service de traduction de la bible en luxembourgeois, président Aktioun Lëtzebuergesch;
  • Angèle Gaasch, enseignante de langue luxembourgeoise à l'Institut national des langues;
  • Peter Gilles, professeur en linguistique à l’Institut de langue et de littératures luxembourgeoises (uni.lu);
  • Claude Kremer, employé de l’Etat au Centre national de littérature;
  • Pierre Reding, premier conseiller de gouvernement au ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse;
  • Lex Roth, premier conseiller de gouvernement honoraire, Aktioun Lëtzebuergesch;
  • Nora Si Abderrahmane, attaché au ministère de la Culture;
  • Helmuth Sperl, employé de l’État au ministère de la Culture (LOD);
  • Myriam Welschbillig, traductrice.

Communiqué par le ministère de la Culture/ ministère de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse