IMD World Competitiveness Yearbook 2017

Article – Publié le

L'institut suisse IMD vient de publier la nouvelle édition 2017 de son rapport annuel sur la compétitivité, le World Competitiveness Yearbook. Depuis 1989, ce rapport est publié annuellement. Dans cette nouvelle édition, 63 pays sont analysés à travers 260 critères. Ces critères sont à la fois de nature quantitative et qualitative (enquête d'opinion auprès de décideurs d'entreprise), répartis sur quatre sous-catégories: performances économiques, efficacité des pouvoir publics, environnement des affaires et infrastructures.

Le classement mondial 2017 est mené par Hong Kong (score de 100 sur 100), la Suisse (99,664) et Singapour (99,488). Le Luxembourg occupe le 8ème rang (95,059). Les Pays-Bas se classent 5ème (96,548), l'Allemagne 13ème (91,585), la Belgique 23ème (83,905) et la France 31ème (77,677). Le Luxembourg se classait 6ème en 2015 et à la 11ème position mondiale en 2016.

Au sein de l'Union européenne (UE), le classement 2017 est mené par les Pays-Bas, suivis par l'Irlande (95,794) et le Danemark (95,558). Le Luxembourg se classe 4ème dans l'UE.

Source: IMD

En ce qui concerne plus particulièrement les quatre sous-catégories du classement global, le Luxembourg se classe de la manière suivante:

  • pour le pilier "performances macro-économiques", le Luxembourg se situe à la 3ème position mondiale. A titre d'exemple, le Luxembourg affiche des performances élevées en matière de commerce international (4ème), d'investissements internationaux (2ème) et pour son économie nationale (11ème), mais des performances moins élevées en matière d'emploi (18ème) ou encore de prix (32ème).
  • pour le pilier "efficacité des pouvoir publics", le Luxembourg se classe 15ème. A titre d'exemple, le Luxembourg est classé 9ème en matière de finances publiques, 44ème en matière de politique budgétaire, 8ème en matière de son cadre institutionnel global, 16ème en matière de législation des affaires et 10ème pour le cadre sociétal.
  • pour le pilier "environnement des affaires", le Luxembourg se classe à la 6ème position. A titre d'exemple, les performances du Luxembourg sont élevées pour la finance (3ème), la productivité (3ème) ou encore les pratiques de gestion (10ème) mais moins élevées pour les attitudes & valeurs (21ème) ou encore le marché du travail (19ème).
  • pour le pilier "infrastructures", le Luxembourg se classe 22ème et il s'agit du pilier le moins performant du pays. A titre d'exemple, le Luxembourg se classe 9ème pour l'infrastructure de base, 23ème pour l'infrastructure technologique, 23ème pour l'infrastructure scientifique, 21ème pour l'environnement & santé ou encore 26ème en matière d'éducation.

La technologie évolue rapidement et ceci affecte non seulement la manière dont les entreprises fonctionnent, mais aussi comment les pays performent aujourd'hui et comment ils évolueront dans le futur. Afin de pouvoir évaluer la capacité d'un pays à s'adapter et à profiter le plus possible de la transformation numérique, les auteurs du rapport ont rajouté dans cette édition 2017 une nouvelle analyse sur la compétitivité numérique: le "Digital competitiveness ranking" (DCR). Cette nouvelle analyse constitue une mesure de la capacité d'un pays à adopter les technologies numériques, engendrant ainsi une transformation des actions gouvernementales, des modèles d'affaires des entreprises et de la société en général. Ce nouvel indice composite est basé sur 50 critères, répartis en trois sous-catégories: connaissances, environnement technologique et préparation future.

Le classement mondial est mené par Singapour (100), suivi par la Suède (95,938) et les Etats-Unis (95,410). Le Luxembourg occupe le 20ème rang (82,874). Les Pays-Bas se classent 6ème (93,225), l'Allemagne 17ème (84,108), la Belgique  22ème (80,771) et la France 25ème (78,810). Au sein de l'UE, le classement est mené par la Suède, suivie par la Finlande (95,026) et le Danemark (94,524). Le Luxembourg se classe 8ème dans l'UE.

Source: IMD

En ce qui concerne plus particulièrement les trois sous-catégories du DCR, le Luxembourg se classe de la manière suivante:

  • connaissances: 27ème position mondiale. Le Luxembourg est classé 31ème en matière de talents, 30ème pour la formation & éducation et 23ème en matière de concentration scientifique.
  • environnement technologique: 12ème position. Le Luxembourg est classé 10ème en matière d'environnement réglementaire, 3ème en matière de capital et 32ème pour son cadre technologique.
  • préparation future: 23ème position. Le Luxembourg est classé 33ème pour son adaptabilité, 16ème pour son agilité dans les affaires et 5ème pour l'intégtation des technologies de l'information.

Source: IMD/Chambre de commerce