Francine Closener présente un bilan touristique 2016 en progression pour la quatrième année de suite

Communiqué – Publié le

Lors de la première édition de la "Journée du tourisme" organisée en date du 15 février 2017, la secrétaire d'État à l'Économie, Francine Closener, a présenté un bilan positif de l'année touristique écoulée: "Le bilan touristique de 2016 s'inscrit dans le développement prometteur des années précédentes. Confirmant la croissance des dernières années avec 2,97 millions de nuitées au Luxembourg en 2016, nous avons pu enregistrer des chiffres record pour la quatrième année de suite."

Selon les enquêtes réalisées par Luxembourg for Tourism (LfT), la progression par rapport à l'année précédente se répartit comme suit: hôtellerie (+0,2%), campings (-1,5%) et les auberges de jeunesse (+1%).

L’hôtellerie connaît, avec un total de 1.742 millions de nuitées, une hausse générale de +0,2%, tous types de nuitées confondues ("affaires" et "loisirs") s’inscrivant dans la suite des progressions enregistrées au cours des cinq dernières saisons.

L'intérêt croissant des voyageurs pour le Luxembourg en tant que destination touristique loisirs (+3%) confirme l'efficacité de la stratégie de promotion opérée par Luxembourg for Tourism sur les marchés cibles. Dans le tourisme d'affaires, le segment MICE (Meetings, Conventions, Incentives, Events) baisse de -14,8% après une année 2015 exceptionnelle marquée par la Présidence du Conseil de l’Union européenne en 2015. Le tourisme d'affaires traditionnel (hors MICE) connaît quant à lui un retour à la hausse de +3,1%, après des années de régression.
Alors qu'en 2016 les campings affichent un recul de -1,5% par rapport à 2015, le locatif (+8,0%) continue de progresser, témoignant de la préférence des voyageurs pour la location d'infrastructures fixes dans les campings. Avec un volume total de 135.084 nuitées, les auberges de jeunesse affichent une progression de +1,0% malgré la fermeture de l'auberge de jeunesse d'Eisenborn.

Malgré la progression du nombre de nuitées, le taux d'occupation dans l'hôtellerie a très légèrement baissé (-0,3%) en raison de l'augmentation des capacités en termes de chambres disponibles (+0,7%). Au niveau national, le taux d'occupation s’établit à 72,2%.

Au niveau régional, le taux d'occupation dans la région centre s'élève à 75,6% (+0,1% de nuitées), le Mullerthal à 49,8% (+5,8% de nuitées), les Ardennes à 67,5% (-3,7% de nuitées), le Sud à 71,5% (-2,6% de nuitées). La Moselle connaît la meilleure progression avec une hausse de +11,2% des nuitées et un taux d’occupation de 64,3%.

En 2016, les touristes originaires des pays voisins ont fait progresser les nuitées dans l'hôtellerie: France (+4,3%), Allemagne (+0,8%) et Belgique (+0,2%). Les voyageurs en provenance des Pays-Bas (+4,7%), d’Italie (+9,5%) et de Suisse (+2,4%) sont eux aussi en augmentation.

Le recul des touristes en provenance des marchés lointains tels que les États-Unis (-19,1%) ou le Japon (-21,3%) témoigne de l’impact de l'actualité géopolitique sur le tourisme.

Parmi les meilleures performances de fréquentation, on retrouve les châteaux (Vianden +5,9% avec 171.722 visiteurs), les musées (Mudam +6,7% avec 97.091 visiteurs; Musée national d'histoire et d'art +6,2% avec 63.974 visiteurs), ainsi que le Mullerthal Trail (+16,3% avec 105.757 randonneurs).

Communiqué par le ministère de l'Economie