Visite de travail au Burkina Faso, pays des hommes intègres

Communiqué – Publié le

Le ministre de la Coopération et de l'Action humanitaire, Romain Schneider, a effectué du 18 au 20 février une visite de travail au Burkina Faso, un des sept pays partenaires de la Coopération luxembourgeoise.

À cette occasion il a assisté, ensemble avec la ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, à l'inauguration du centre Nomdo pour enfants vulnérables à Koudougou. Ce centre a été conçu par l'ONG luxembourgeoise "Le soleil dans la main" qui a profité d'un cofinancement luxembourgeois. Ce fut aussi le moment de dévoiler une plaque souvenir à la mémoire des deux membres de cette ONG qui ont perdu leur vie dans l'accident d'avion d'Air Algérie en 2014 alors qu'ils rentraient d'une mission pour justement lancer les travaux du centre Nomdo. Des membres et bénévoles de l'ONG étaient présents à Koudougou, tout comme des centaines de personnes des villages environnants et les premiers pensionnaires du centre, pour assister à cette cérémonie.

Le dimanche soir, le ministre et sa délégation ont rencontré à Ouagadougou les représentants et partenaires des autres ONG luxembourgeoises actives au Burkina Faso. 12 ONG luxembourgeoises sont actuellement actives dans ce pays. Au cours de la rencontre, les acteurs de la société civile ont témoigné de leurs projets en cours, des réalités sur le terrain pour les groupes vulnérables et des conditions de sécurité. Les participants ont retenu de se rencontrer régulièrement pour échanger leurs expériences et identifier des pistes éventuelles de coopération.

Le lendemain a eu lieu la 9e Commission de partenariat entre le Burkina Faso et le Luxembourg au cours de laquelle a été fait le bilan du Programme indicatif de Coopération (PIC) II qui est arrivé à son terme en décembre 2016. La réunion était co-présidée par Hadizatou Rosine Coulibaly/Sori, ministre de l'Économie, des Finances et du Développement. Ensemble avec le ministre de l'Éducation nationale et de l'Alphabétisation, avec celui de l'Environnement, de l'Économie verte et du Changement climatique et avec la ministre du développement de l'Économie numérique et des Postes ont été discutés les projets de développement des trois grands secteurs du Programme indicatif de Coopération III qui couvrira la période 2017-21. Il s'agit ici de la gestion durable des ressources naturelles, de l'éducation et de la formation technique et professionnelle et des nouvelles technologies de l'information et de la communication.

La Coopération luxembourgeoise s'alignera dans ses activités sur le Plan national de développement économique et social du Burkina Faso pour la période 2016-2020 que les autorités ont présentés à l'occasion d'une conférence en décembre 2016 à laquelle le ministre Romain Schneider avait assisté.

Romain Schneider a également été reçu par SE Roch Kabore, président du Faso, pour faire le point sur la coopération bilatérale et sur la situation politique et sécuritaire dans la région.

À la fin de son séjour au Burkina la délégation luxembourgeoise a visité la cellule nationale du système d'inventaire forestier, mise en place grâce à un projet du PIC II et qui contribue à la gestion durable et participative des produits forestiers, tout en permettant d'accroître la contribution du secteur forestier à l'économie nationale et au bien-être des populations.

Communiqué par la Direction de la coopération au développement et de l'action humanitaire