Romain Schneider lance le 2e appel à propositions de la Business Partnership Facility

Communiqué – Publié le

Suite au succès de la première édition de la Business Partnership Facility en 2016, le ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire, Romain Schneider, lance aujourd’hui le deuxième appel à propositions de la facilité de financement, qui est gérée en partenariat avec la Chambre de commerce et le ministère de l’Économie.


"Le nombre de propositions reçues en 2016, tout comme la qualité et le caractère innovant des dossiers retenus lors du premier appel nous ont confirmé dans notre approche", affirme Romain Schneider, ajoutant que "le secteur privé est un acteur de plus en plus important dans le domaine de la coopération au développement, notamment en matière de création d’emploi et de transfert de technologies, mais aussi comme multiplicateur de financements publics, améliorant ainsi durablement la qualité de vie des populations dans les pays en développement".

L’objectif de la Business Partnership Facility reste la création de partenariats entre des entreprises luxembourgeoises ou européennes et des entreprises, la société civile ou des agences étatiques de pays en développement, notamment ceux où le Luxembourg est présent. La facilité cible spécifiquement les secteurs des TIC, du Fintech, des énergies renouvelables et du Biohealth.

La Business Partnership Facility est dotée d’une enveloppe annuelle d’un million d’euros. Les projets retenus pourront être cofinancés à hauteur maximale de 50% avec un seuil de 200.000 euros et sous forme de subvention directe non-remboursable.

Pour de plus amples informations concernant ce deuxième cycle, veuillez consulter le site de LuxDev, qui gère l’appel à propositions pour le compte de l’État. 

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes/ Direction de la coopération au développement et de l'action humanitaire