Claude Meisch accompagne 193 lycéens luxembourgeois au CeBIT à Hanovre

Communiqué – Publié le

Cette visite s’insère dans la promotion des professions du secteur des nouvelles technologies, le CeBIT (Centrum für Büroautomation, Informationstechnologie und Telekommunikation) étant reconnu comme le plus grand salon dédié aux technologies de l'information et de la communication (TIC) au monde.

Le secteur des TIC est particulièrement porteur d’innovation et d’emplois pour le Luxembourg, mais la panoplie de métiers qui y sont liés est souvent méconnue des jeunes en quête d’orientation. C'est pourquoi le ministère s’engage dans la promotion active de ces métiers, en coopération avec les acteurs du secteur privé (ICTLuxembourg, LuxConnect, FEDIL) et Digital Lëtzebuerg.

Les élèves et le ministre ont été accueillis au stand du Hasso-Plattner-Institut (HPI) où ils ont assisté à la démonstration du premier Cloud numérique réservé à l’éducation et découvert la plateforme de cours en ligne ainsi que les différentes formations proposées par l’institut. Le Hasso-Plattner-Institut, basé à Potsdam, est un centre d’excellence universitaire spécialisé dans l‘IT-Systems Engineering et fait office de précurseur en Europe avec sa HPI School of Design Thinking (enseignement basé sur la résolution transdisciplinaire de problèmes en petites équipes).

La journée s’est poursuivie par une visite libre des nombreux stands du salon.

Pour 2018, il est prévu d’augmenter le nombre de lycées participant à une visite du CeBIT.

Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse promeut de nombreux projets d’éducation formelle et non formelle dans les domaines des nouvelles technologiques: les makerspaces, espaces de création ouverts aux élèves; la Luxembourg Tech School, cursus extrascolaire spécialisé dans le gaming, les Fintech et les big data; le label Future Hub pour les lycées innovants… Une nouvelle section Information et communication est ouverte pour les élèves de l’enseignement secondaire (dit classique) à partir de la rentrée 2017-2018.

Communiqué par le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse