Intervention de Lydia Mutsch à la conférence publique "Égalité des sexes et liberté de religion"

"Die Frauen seien untertan ihren Männern…"

Communiqué – Publié le

La ministre de l’Égalité des chances, Lydia Mutsch, a assisté à la conférence publique "Égalité des sexes et liberté de religion", organisée le 27 mars 2017 par le Conseil national des femmes du Luxembourg.

Dans son discours, elle a rappelé que les relations entre hommes et femmes, et plus particulièrement leurs droits et obligations respectifs, affichent d’importantes divergences dans les cinq grandes religions, à savoir l’Hindouisme, le Bouddhisme, le Judaïsme, le Christianisme et l’Islam.

Un constat leur est cependant commun: aucune de ces religions ne prône une égalité inconditionnelle entre hommes et femmes.

"Das Thema des heutigen Abends ist nicht nur mutig, spannend und aktuell sondern ein unumgänglicher Baustein (…) um den gewünschten und notwendigen Mentalitätswandel herbeizuführen auf dem Weg zu einer effektiven Gleichstellung der Geschlechter". 

La plupart des priorités politiques actuelles en matière l’égalité entre hommes et femmes comme le partage des responsabilités familiales ou des postes à décision économiques et politiques, la lutte contre les violences conjugales ou encore l’image dans la société, sont traitées dans les textes et bases des grandes religions.  

C’est pourquoi la ministre de l’Égalité des chances a conclu par le souhait de maintenir le thème choisi à l’agenda des discussions futures.

Communiqué par le ministère de l'Égalité des chances