Première réunion du comité de suivi stratégique dans le cadre de l’étude Rifkin

Communiqué – Publié le

En date du 30 mars 2017, une première réunion du comité de suivi stratégique dans le cadre de l’étude Rifkin a eu lieu sous la présidence du Vice-Premier ministre, ministre de l’Économie, Étienne Schneider, en présence du Premier ministre, ministre d’État, Xavier Bettel et des membres du gouvernement  François Bausch, Fernand Etgen, Pierre Gramegna, Marc Hansen et Nicolas Schmit. Ont également participé les organisations patronales, les syndicats, les chambres professionnelles et des représentants de la société civile.

Considéré comme un organe de supervision, le comité de suivi stratégique a comme objectif de centraliser les travaux des différentes plateformes thématiques au sein desquelles les mesures et  propositions, détaillées dans l’étude stratégique, sont analysés et discutés.

Pilotées par les différents ministères concernés, les plateformes déjà existantes ou à créer ont été présentées lors de la première réunion du comité de suivi: le Conseil national pour la Construction durable, Energiezukunft Lëtzebuerg, Groupe de haut niveau TIR industrie, Economie circulaire, Mobilité, Finances, Intensification durable de l’agriculture ainsi que Travail, Emploi et Questions sociales. Les différentes plateformes ont déjà commencé les travaux ou seront convoquées prochainement en vue d’entamer les discussions.

Les deux prochaines réunions du comité de suivi stratégique ont été fixées aux mois de juillet et octobre 2017 pour élaborer et discuter les premiers rapports stipulant les résultats des travaux et avancées connexes. Sur base de ces rapports, le Conseil de gouvernement pourra statuer sur les étapes de la transition du pays vers un modèle économique plus durable ainsi que sur les orientations futures du pays.

Les institutions suivantes font partie du comité de suivi stratégique: ACEL, Amiperas, Caritas Luxembourg, CGFP, Chambre d’Agriculture, Chambre de Commerce, Chambre des Métiers, Chambre des Salariés, Chambre des Fonctionnaires et Employés publics, Fonds national de la recherche, IMS Luxembourg, LCGB, Mouvement Ecologique, OGBL, UEL et UNEL.  

Communiqué par le ministère de l'Économie