Jean Asselborn au Conseil "Affaires étrangères" de l’UE

Communiqué – Publié le

Le ministre des Affaires étrangères et européennes du Luxembourg, Jean Asselborn, a participé au Conseil "Affaires étrangères" de l’Union européenne (UE) le lundi 3 avril 2017 à Luxembourg.

Les ministres ont tout d’abord discuté de la situation en Syrie, dans la perspective de la conférence de Bruxelles sur l'aide à apporter pour l'avenir de la Syrie et des pays de la région, qui se tiendra le 5 avril 2017.  La conférence de Bruxelles aura vocation à renforcer le soutien international en faveur du processus politique mené sous l'égide des Nations unies et de répondre aux besoins décrits dans les appels coordonnés par les Nations unies, ainsi que d'appuyer la résilience des pays accueillant des réfugiés.

Le Conseil a ensuite adopté la nouvelle stratégie de l’UE vis-à-vis de la Syrie qui se décline en six grands volets. La stratégie vis à mettre un terme à la guerre en s’efforçant de favoriser une transition politique inclusive en Syrie, conformément à la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies et au communiqué de Genève, en soutenant le renforcement de l'opposition politique.

Le Conseil a ensuite examiné les derniers développements au Yémen, en se penchant notamment sur la situation humanitaire catastrophique dans le pays qui continue de se dégrader. Le PAM a indiqué en mars qu’au moins 7 millions de yéménites sont exposés à un grave risque de famine. Les ministres ont affirmé que l'UE est disposée à redoubler d'efforts pour appuyer les actions que mènent les Nations unies pour tenter d'aboutir à un règlement politique du conflit, afin que les hostilités cessent et que des négociations soient engagées. L'UE et ses États membres sont également prêts à intensifier l'aide humanitaire en faveur de la population du pays en fonction de l'augmentation des besoins.

Le Conseil a également débattu de la situation en Libye, dans le prolongement du dernier débat tenu lors de la session du Conseil des Affaires étrangères de janvier. La Haute représentante a rendu compte aux ministres de la première réunion du Quatuor sur la Libye, à laquelle elle a participé le 18 mars 2017. Le Quatuor a été créé lorsque les Nations unies, l'Union africaine et la Ligue des États arabes ont invité l'UE à participer aux travaux qu'elles mènent conjointement pour trouver une solution aux problèmes auxquels la Libye est confrontée.

Les ministres de l'UE ont eu un échange de vues avec le Secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul-Gheit. Ils ont examiné des questions essentielles pour la région, telles que la situation en Syrie, la situation en Libye et le processus de paix au Proche-Orient.

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes