ForMida: stimuler la créativité des enfants à l’aide de matériaux recyclés

Article – Publié le

Le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch, a annoncé le 6 avril 2017 la signature à venir d’une convention avec l’asbl Arcus pour l’ouverture de deux centres de recyclage créatif dans le cadre du projet ForMida, en présence du président de Arcus asbl, Jacques Wolter, et de la chargée de direction, Caroline Ruppert.

Inspiré du concept ReMida en Italie, ForMida est un atelier de recyclage créatif et pédagogique qui stimule les enfants en combinant les nouvelles techniques multimédias avec des matériaux et des objets issus de la production artisanale ou industrielle, provenant soit d’excédents, soit de déchets de production, ou présentant simplement des défauts (emballages, coupures de sciage, échantillons, papiers, cartons, céramiques, cuir, matières plastiques, étoffes, cordages, bois, métaux, etc.). Tous ces objets sont collectés auprès des entreprises du Grand-Duché et de la Grande Région.

Le centre ForMida favorise par là des domaines d’éducation aussi divers que la créativité, l’art, l’esthétique, les capacités manuelles, l’initiation aux multimédias, l’expérimentation avec tous les sens, mais aussi l’éducation au développement durable et à une consommation responsable. Les principe du tri, de la réutilisation et du recyclage des déchets et de l’économie circulaire sont transposés de façon très concrète. Par ailleurs, la curiosité des enfants est excitée par ces matériaux sans utilisation prédéfinie, qu’ils sont libres de transformer à leur guise pour leur donner une nouvelle valeur.

Cette approche  créer un environnement ouvert et stimulant, où les enfants et les jeunes sont libres de décider ce qu’ils veulent faire et s’organisent entre eux, entourés par du personnel qualifié – se retrouve dans une série de projets du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse. Claude Meisch a cité en exemple les Makerspaces installés dans une série de lycées et accessibles à tous.

Le ministre a encore insisté sur la notion de "l’enfant compétent" portée également par Arcus: donner aux enfants les espaces de liberté nécessaires à leur développement est un critère important pour offrir une éducation de qualité dès la petite enfance.

Le projet ForMida s’intègre ainsi naturellement dans les priorités du Cadre de référence national sur l’éducation non formelle des enfants et des jeunes, entré en vigueur en septembre 2016 pour toutes les structures d’encadrement et d’accueil, ainsi que dans les missions de l’Éducation nationale envers tous les élèves.Un petit atelier ForMida est déjà en activité au sous-sol du service Focus à Luxembourg. Il sera agrandi et un deuxième atelier ouvrira dans le Sud du pays. Les deux centres ForMida seront accessibles à toutes les crèches, maisons relais, écoles, aux maisons de jeunes, aux services sociaux et aux artistes de tout le pays. Ils serviront aussi à la formation des professionnels de l’éducation non formelle et de l’enseignement fondamental au concept ForMida et aux domaines de l’éducation au développement durable, de l’art et de la création artistique.

Un large espace dédié à ForMida est présenté dans l’exposition interactive "Kanner am Fokus: L’enfant compétent", organisée par Focus, le centre de formation et de développement de l’asbl Arcus au Centre culturel de Bonnevoie du 6 au 12 avril 2017.