Semaine européenne de la vaccination: "Les vaccins, ça marche!" (24-30.04.2017)

Communiqué – Publié le

La Semaine européenne de la vaccination, célébrée la dernière semaine d’avril, vise à promouvoir l’utilisation des vaccins pour protéger de la maladie les personnes de tout âge.

Les vaccins sont les moyens les plus efficaces de se protéger contre certaines maladies infectieuses graves, des maladies évitables, potentiellement invalidantes, voire mortelles. En effet, grâce à la vaccination, la santé des populations s’est sensiblement améliorée au cours des dernières décennies et l’espérance de vie a considérablement augmenté dans le monde.

L’efficacité et l’innocuité des vaccins sont très largement démontrées: la variole a été éradiquée de la planète. La poliomyélite a disparu d’Europe occidentale, et plusieurs maladies, comme la diphtérie et le tétanos, ont quasiment disparu de notre pays.

Cependant, d’autres maladies pour lesquelles il existe un vaccin, comme la rougeole, la rubéole et les oreillons, sévissent toujours.

"Pour continuer à se protéger contre ces maladies et afin d’éviter qu’elles ne réapparaissent, il est important de se faire vacciner et de garder la couverture vaccinale à un niveau élevé", souligne la ministre de la Santé, Lydia Mutsch, "La vaccination peut sauver des vies!".

La vaccination est largement reconnue comme l’une des interventions sanitaires les plus efficaces et les moins coûteuses. Pourtant, aujourd’hui, le nombre d’enfants qui, dans le monde, ne sont pas vaccinés ou qui le sont insuffisamment est encore de 19,4 millions dans le monde.

L’importance d’une couverture vaccinale élevée

La couverture vaccinale des enfants résidents est évaluée tous les 5 ans grâce à une enquête vaccinale nationale représentative, effectuée auprès des enfants âgés de 25 à 30 mois.

Même si les résultats ont toujours été très bons – ce qui prouve que la grande majorité des parents fait confiance au programme de vaccinations national – il convient de rester vigilant.

La couverture vaccinale RORV (rougeole, oreillons, rubéole et varicelle) doit être maintenue à plus de 95% d’enfants vaccinés avec deux doses de vaccin, pour avoir une chance d’interrompre la circulation du virus, et espérer éliminer la rougeole et la rubéole de nos régions.

Le maintien d’une couverture vaccinale élevée est également important pour empêcher la propagation de maladies infectieuses importées d’autres pays, où ces maladies ne sont pas encore éradiquées.

La Région européenne de l’OMS continue de jouir d’une couverture vaccinale des enfants globalement élevée, et elle progresse sur la voie de la réalisation des objectifs du Plan d’action européen pour les vaccinations, notamment l’élimination de la rougeole et de la rubéole.

Toutefois, des poches de populations vulnérables subsistent, et des foyers épidémiques resurgissent régulièrement, provoquant chaque année des souffrances et des décès, pourtant évitables.

La campagne de sensibilisation "Les vaccins, ça marche!"

De nombreux adolescents, adultes et personnes à risque ne sont pas suffisamment informés sur les maladies qui menacent leur santé et les vaccins dont ils ont besoin pour être protégés durablement. L’apparition de maladies évitables par la vaccination chez les professionnels de santé est particulièrement préoccupante, car les infections peuvent ainsi se propager parmi les patients les plus vulnérables.

Dans le cadre de la Semaine européenne de la vaccination, le ministère de la Santé a lancé une campagne d’information et de sensibilisation, afin de rappeler l’importance de la vaccination à toutes les étapes de la vie.

Moyennant un envoi élargi d’affiches et de dépliants aux médecins, hôpitaux, crèches, communes, pharmacies, écoles et lycées, le ministère vise également à lutter contre les préjugés et les fausses informations visant à saboter la confiance dans cet outil essentiel de la prévention, qu’est la vaccination.

Pour plus d’informations:

Le ministère de la Santé a élaboré plusieurs outils pédagogiques pour informer et sensibiliser la population à l’importance des vaccinations. Les outils peuvent été téléchargés à partir du portail santé (www.sante.lu).

Des informations supplémentaires sur la Semaine européenne de la vaccination sont également disponibles sur:


Communiqué par le ministère de la Santé