L'ADEM a présenté son rapport d’activités 2016 ainsi que les résultats d’une enquête de satisfaction menée auprès des employeurs

Communiqué – Publié le

2016 a été marquée par une croissance soutenue de l’emploi au Luxembourg. En effet, l’emploi salarié au Luxembourg a augmenté de 3,3% par rapport à l’année précédente.

"En 2016, la décrue du chômage, entamée en 2015, se poursuit avec une baisse de 4,6% sur un an. Pour tous les mois de l’année 2016, le nombre de demandeurs d’emploi résidents disponibles est en-dessous du niveau de l’année 2014", s’est réjouie Isabelle Schlesser, directrice de l’ADEM. "La baisse actuelle dure depuis 27 mois." En même temps, le nombre de personnes qui ont bénéficié d’une mesure pour l’emploi proposée par l’ADEM a également baissé de 7%.

Il reste à noter que le chômage de longue durée reste élevé en particulier chez les demandeurs d’emploi plus âgés et/ou atteints de problèmes de santé. La priorité de l’ADEM en 2016 a donc été de focaliser ses efforts sur les populations les plus éloignées du marché de l’emploi grâce, entre autres, au système de profilage des demandeurs d’emploi et à la formation des demandeurs d’emploi. "Je me réjouis particulièrement de la baisse du chômage des jeunes de moins de 30 ans qui a baissé de 14% entre 2014 et 2016", a poursuivi Isabelle Schlesser.

"D’ailleurs, nous avons développé de nouveaux programmes et des outils qui aident les jeunes à définir leur projet professionnel," a continué Gaby Wagner, directrice adjointe de l’ADEM. Pour ce qui est d’un des projets phares de l’ADEM, la Garantie pour la jeunesse, les chiffres en 2016 sont également positifs puisque 76% des jeunes inscrits ont reçu une offre de qualité de la part des conseillers de l’ADEM. 63% de ces offres consistaient d’ailleurs en une offre d’emploi, chiffre en hausse par rapport à l’année dernière.

Autre nouveauté 2016: la réforme du Service des salariés handicapés (SSH) et du Service des salariés à capacité de travail réduite (SSCTR) de l’ADEM. Les conseillers professionnels et les conseillers spécialisés du SSCTR et du SSH ont été intégrés dans les agences de l’ADEM afin d’optimiser le parcours personnalisé des demandeurs d’emploi. Les activités du nouveau Service handicap et reclassement professionnel (S-HRP) consistent à gérer les aides financières et les commissions relatives au SSH et au SSCTR.

Gaby Wagner a également annoncé qu’en 2016, 4.200 demandeurs d’emploi ont participé à des actions de formations organisées par ou avec l’ADEM, soit 55,6% de plus qu’en 2015. "La formation est une des solutions à même de réduire l’écart entre les offres d’emploi disponibles et les profils des demandeurs d’emploi".

Quant à l’apprentissage en 2016, le nombre de personnes ayant trouvé un apprentissage a augmenté et le nombre d’offres d’apprentissage non satisfaites a baissé.

En 2016, plus de 33.500 postes vacants ont été déclarés à l’ADEM par les entreprises, 23% de plus que l’année dernière. Les activités et les démarches réalisées par le Service employeurs auprès des entreprises ont été renforcées et ont porté leurs fruits. Les conseillers ont notamment organisé 146 ateliers de recrutements auxquels ont participé plus de 3.600 demandeurs d’emploi et qui permettent aux entreprises de faciliter leurs embauches grâce à la présélection effectuée par les conseillers employeurs de l’ADEM.

Ian Tewes, directeur adjoint de l’ADEM, a rappelé que l’année 2016 a aussi été marquée par la mise en ligne d’un JobBoard interactif, plateforme qui permet aux employeurs de visualiser les profils des demandeurs d’emploi et aux demandeurs d’emploi d’accéder aux offres déclarées par les entreprises. Entre mars et décembre 2016, 8.500 mises en contact ont été générées par le JobBoard à l’initiative des employeurs. 25.000 l’ont été à l’initiative des demandeurs d’emploi et validées par l’ADEM. Cette eADEM fait partie intégrante de la stratégie de digitalisation de l’ADEM et montre que le premier test d’acceptance d’outils digitaux est un succès. "Nous avons besoin d’une stratégie cohérente pour offrir les services de l’ADEM via un canal digital à nos clients afin de leur proposer une interaction facile et rapide. Cela permet à l’ADEM de gagner en rapidité et en efficience et d’améliorer la qualité de nos données," a-t-t il expliqué.

La conférence de presse annuelle a également été l’occasion pour Isabelle Schlesser d’annoncer les résultats d’une enquête de satisfaction menée fin 2016 par le Luxembourg Institute of Socio-Economic Research (LISER) auprès de 6.400 employeurs ayant utilisé les services de l’ADEM en 2015 et 2016. Cette enquête intervient dans le cadre du partenariat pour l’UEL signé avec l’Union des entreprises luxembourgeoises (UEL). Ainsi, 84% des employeurs interrogés ont répondu qu’ils feraient encore appel aux services de l’ADEM et 68% d’entre eux recommanderaient les services de l’ADEM à autrui. Les entreprises semblent apprécier aussi bien les outils de communication mis en place  (le taux de satisfaction au sujet du Contact Center s’élève  à 77%, du Portail de l’emploi à 88%, des conférences MEET ADEM à 81%) que le contact avec les conseillers. Il est à noter que le taux de satisfaction des entreprises par rapport à la présélection des candidats est ainsi nettement plus élevé pour les entreprises qui ont des contacts réguliers avec leur conseiller référent que pour les autres. "Les résultats sont encourageants et nous confortent dans notre stratégie double: d’un côté, renforcer encore davantage la digitalisation de l’ADEM et, de l’autre, mettre l’accent sur les contacts personnalisés", a déclaré Isabelle Schlesser.

Pour conclure, Nicolas Schmit, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire, a remercié l’ensemble des agents de l’ADEM pour leur travail et les efforts fournis au quotidien. Le ministre a déclaré qu’"en 2016, l’ADEM a mis en place des actions renforçant davantage sa position de service public dynamique qui est à l’écoute de ses clients. Le chômage a baissé de manière significative ces dernières années, mais le nombre de chômeurs de longue durée reste élevé. C’est pourquoi, je lancerai, dès le 8 mai prochain, une nouvelle initiative de grande envergure destinée à combattre le chômage de longue durée."

Retrouvez le rapport annuel de l’ADEM dans la rubrique Publications du portail de l’emploi: www.adem.lu.

Communiqué par l'Agence pour le développement de l'emploi (ADEM)