Xavier Bettel, Fernand Etgen et Carole Dieschbourg visitent l’exploitation agricole biodynamique Kass-Haff à Rollingen/Mersch

Communiqué – Publié le

Le 2 mai 2017, le Premier ministre, ministre d’État, Xavier Bettel, a visité l’exploitation agricole Kass-Haff à Rollingen/Mersch, accompagné du ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs, Fernand Etgen, et de la ministre de l’Environnement, Carole Dieschbourg.

Lors de la visite de l’exploitation biodynamique, le Premier ministre a pu s’informer davantage sur les différents aspects de l’agriculture biodynamique et sur les défis et problèmes du secteur agricole au Luxembourg en général et de l’agriculture biologique et biodynamique en particulier.

Xavier Bettel a constaté que le Luxembourg se trouve parmi les principaux consommateurs de produits biologiques en proportion de sa population, alors qu’il est un des derniers en termes de couverture de son territoire par l’agriculture biologique.

"Pour remédier à cette situation, le gouvernement a décidé de soutenir davantage l’agriculture biologique afin d’inciter plus d’exploitations à la production biologique", a déclaré Xavier Bettel en précisant que, outre une hausse substantielle des primes relatives à l’agriculture biologique, le gouvernement a décidé de subventionner aussi la conversion partielle vers l’agriculture biologique d’une exploitation agricole. Une exploitation pourra ainsi à l’avenir produire, sous des conditions bien déterminées, par exemple des œufs biologiques tout en continuant à produire du lait selon le mode de production conventionnel.

"Une agriculture extensive est aussi synonyme d’une plus grande biodiversité ou de nappes phréatiques moins polluées", a souligné Xavier Bettel. "Elle est donc dans l’intérêt de tout le monde. C’est pour cette raison que le gouvernement travaille activement en faveur d’une hausse des exploitations biologiques", a estimé le Premier ministre.

Fernand Etgen a insisité sur les nombreux rôles de l’agriculture:"A côté de la production alimentaire et de l’entretien des paysages, l’agriculture joue un rôle pédagogique important. Grâce à des fermes pédagogiques comme le ferme Kass, les consommateurs apprécient à nouveau la filière agricole à sa juste valeur et développent une sensibilité pour la production alimentaire régionale."

Carole Dieschbourg a souligné que l’agriculture biologique est un modèle à suivre et joue un rôle important dans la préservation de nos richesses naturelles. Elle devra donc être soutenue davantage par le gouvernement.

En ce qui concerne la conversion partielle, la ministre a souligné qu’il s’agit d’une étape intermédiaire et que le but de celle-ci doit être d’encourager la transition vers une agriculture biologique. 

Communiqué par le ministère d'État/ ministère de l'Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs/ ministère du Développement durable et des Infrastructures