Commémoration du 150e anniversaire du traité de Londres (11.05.2017)

Communiqué – Publié le

Le 11 mai 2017 aura lieu la commémoration du 150e anniversaire de la signature du second traité de Londres. Celui-ci devait mettre fin à la "crise luxembourgeoise" déclenchée par l’opération d’achat planifiée entre l’empereur des Français, Napoléon III, et le roi des Pays-Bas, grand-duc de Luxembourg, Guillaume III. Vu l’opposition des chancelleries d’Europe et notamment de la Prusse de Bismarck, une conférence internationale fut convoquée à Londres et les puissances internationales de l’époque décidèrent d’attribuer au Grand-Duché de Luxembourg un statut de neutralité perpétuelle et désarmée.

Le résultat le plus tangible du traité de Londres de 1867 fut le départ de la garnison prussienne et le démantèlement des fortifications de la ville-capitale, opération qui dura jusqu’en 1883 et coûta 1,5 million de francs-or.

La signature du traité, qui marqua le début de la transformation du Grand-Duché de Luxembourg en un pays ouvert et moderne, sera commémorée le 11 mai 2017 en présence des représentants des pays garants: l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la France, la Grande-Bretagne, la Hongrie, l’Italie, les Pays-Bas et la Russie1.

Dans le cadre du programme officiel de la commémoration du 150e anniversaire du traité de Londres, LL.AA.RR. le Grand-Duc héritier et la Grande-Duchesse héritière, le président de la Chambre des députés, Mars Di Bartolomeo, le Premier ministre, ministre d’État, Xavier Bettel, le bourgmestre de la Ville de Luxembourg, Lydie Polfer, ainsi que les représentants des pays garants visiteront la nouvelle exposition permanente "The Luxembourg Story. Plus de 1000 ans d’histoire urbaine" au Lëtzebuerg City Museum. Les délégations auront plus particulièrement l’occasion de découvrir l’extension et le développement de la ville au cours du XIXe siècle ainsi que la nouvelle maquette 3D consacrée à l’organisation de l’espace urbain. Cette visite sera suivie d’une promenade sur la Corniche, le parcours empruntant en partie les anciennes fortifications de la ville de Luxembourg.

Ensuite aura lieu le vernissage de l’exposition "1867. Luxembourg – ville ouverte" au Musée Dräi Eechelen à Kirchberg, au cours duquel le Premier ministre, ministre d’État, Xavier Bettel, le bourgmestre de la Ville de Luxembourg, Lydie Polfer, et le directeur du musée, François Reinert, tiendront un discours. L’exposition, réalisée en collaboration avec les Archives nationales, montre pour la première fois en un seul lieu l’acte final du traité ainsi que les huit ratifications des puissances signataires.

Afin de commémorer dûment cet anniversaire, un week-end portes ouvertes avec visites guidées gratuites dans les deux musées est prévu les 13 et 14 mai 2017.

1 Signataires: la Prusse, l’Empire français, l’Empire russe, le Royaume-Uni, le royaume de Belgique, le royaume des Pays-Bas, l’Empire austro-hongrois et le royaume d’Italie

Communiqué par le Service information et presse du gouvernement