Pierre Gramegna à l'assemblée générale de la BERD

Communiqué – Publié le

Pierre Gramegna, en sa qualité de président du Conseil des gouverneurs, a présidé l’assemblée générale annuelle de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), qui s'est tenue à Nicosie (Chypre) du 9 au 10 mai 2017. Le ministre des Finances luxembourgeois avait été élu à ce poste à l'unanimité en date du 12 mai 2016, pour un mandat d'une année.

La BERD a été fondée en 1991 pour instaurer, après la guerre froide, une ère nouvelle en Europe centrale et orientale. Grâce à sa connaissance du fonctionnement de l’économie de marché et à son engagement aux côtés d’autres institutions financières internationales, elle a pu largement contribuer à la stabilisation de la région. La BERD est aujourd'hui détenue par 65 pays, l'Union européenne et par la Banque européenne d'investissement. Chaque actionnaire est représenté individuellement au Conseil des gouverneurs de la BERD, qui dispose d'une autorité générale sur celle-ci.

Pierre Gramegna commente: "Pour le Luxembourg, la participation active dans des institutions financières internationales telles que la BERD constitue une part intégrale de notre politique étrangère et de développement. En effet, ces institutions contribuent concrètement au développement de la collaboration entre les États et ainsi à la stabilité politique et la paix au niveau international. À une époque de nationalismes montants, elles montrent l'exemple d'une solidarité au-delà des frontières."

Au cours de l'année 2016, la BERD a financé 378 nouveaux projets en Europe, en Asie centrale ainsi qu'au Moyen-Orient, pour un volume total de 9,4 milliards d'euros. Elle a réalisé un bénéfice de 985 millions d'euros et continue de jouir du rating AAA.

Dans son discours d'ouverture de l'assemblée générale, Pierre Gramegna est revenu notamment sur le rôle clé de la BERD dans le financement et la mise en place du nouveau dispositif de confinement du réacteur n° 4 de Tchernobyl, ainsi que sur le bon développement de ses activités au cours de l'année écoulée. Il a par ailleurs souligné les améliorations continues dans les processus opérationnels de la BERD ainsi que son engagement en faveur du développement de la finance verte.

Lors de l'assemblée générale ont notamment été adoptés les états financiers et le rapport annuel de la BERD pour l'année 2016, ainsi que le plan de mise en œuvre de la stratégie 2017-2019. Elle a par ailleurs été l'occasion d'une discussion approfondie sur le financement de projets en Russie dans le contexte du maintien des sanctions européennes qui concernent cet actionnaire de la BERD. Enfin, cette dernière a décidé d'étendre ses activités au financement de projets dans la bande de Gaza et en Cisjordanie.

Communiqué par le ministère des Finances