Romain Schneider au volet "Sport" du Conseil "Éducation, jeunesse, culture et sport" de l'Union européenne à Bruxelles

Communiqué – Publié le

Le ministre Romain Schneider a participé ce mardi 23 mai 2017 à la réunion des ministres du Sport de l’Union européenne (UE) qui s’est tenue à Bruxelles. À cette occasion, le Conseil a officiellement adopté des conclusions sur "le sport comme outil d’inclusion sociale grâce au volontariat", conclusions qui encouragent la promotion du bénévolat auprès des migrants, des personnes âgées, des personnes handicapées et des jeunes vulnérables.

Les ministres des Sports ont adopté par ailleurs la résolution sur le plan de travail de l’UE en faveur du sport pour la période du 1er juillet au 2017 au 31 décembre 2020. Il s’agit d’un document particulièrement important puisqu’il fixe les priorités «sport» pour les trois prochaines années ainsi que les méthodes de travail pour leur mise en œuvre. Ces priorités pour les prochaines années portent sur la protection de l’intégrité du sport, la dimension économique du sport et le «sport et la société» domaine qui recouvre des préoccupations liées à l’environnement, au rôle des entraîneurs ou à l’éducation par le sport.

Lors du débat politique sur le thème "Les médias sportifs et leur rôle dans le renforcement de l’inclusion sociale", le ministre Romain Schneider a souligné l’importance au Luxembourg de tout ce qui peut contribuer à renforcer la cohésion sociale avec les personnes d’origine étrangère ou marginalisées. Le ministre a également rappelé que les médias ont un rôle important à jouer dans les représentations que les citoyens peuvent se faire de tel ou tel groupe marginalisé. Il a souligné l’importance de leur valorisation positive dans les médias sportifs afin de contribuer à leur meilleure intégration.

Suite à une intervention de la ministre danoise des Sports, Mette Bock, qui a souligné l’importance de voir entrer en vigueur la convention du Conseil de l’Europe contre la manipulation des compétions sportives, le ministre Romain Schneider a rappelé n’avoir pas ménagé ses efforts durant la récente Présidence luxembourgeoise du Conseil pour aboutir à sa signature par l’UE et a assuré de sa disponibilité pour chercher une solution permettant de débloquer la situation actuelle.

Après une présentation de la candidature de Paris à l’organisation des Jeux olympiques de 2024 par la ministre des Sports française, Laura Flessel et par Bernard Lapasset, co-président de la candidature, le ministre Romain Schneider a tenu à marquer son soutien à cette candidature qui est à la fois "durable, séduisante et porteuse d’opportunités sociales et des valeurs de l’olympisme", comme l'a indiqué le ministre.

Communiqué par le ministère des Sports