Publication du nouveau tableau de bord sur les flux de main-d'oeuvre au Luxembourg

Communiqué – Publié le

La Cellule emploi-travail de l’Inspection générale de la sécurité sociale (IGSS), en étroite collaboration avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire, publie un nouveau numéro de son tableau de bord sur les flux de main-d'œuvre (recrutements et fins de contrat).

Les indicateurs qui y sont publiés ont pour objectif d’apporter un éclairage différent sur le fonctionnement du marché du travail luxembourgeois en tenant compte de la dynamique de ce dernier. Ce nouveau tableau de bord porte sur les flux de main-d’œuvre observés entre janvier 2016 et janvier 2017.

Des mouvements importants sur le marché du travail luxembourgeois

Au 31 janvier 2017, on comptait 402.340 salariés au Luxembourg, contre 390.630 fin janvier 2016. En un an, le nombre de salariés a donc augmenté de 11.710 unités (+3,0%).

Derrière cette croissance annuelle du nombre total de salariés se cachent de nombreuses entrées et sorties du marché du travail. Ainsi, sur cette même période, 140.950 recrutements de salariés ont été réalisés, alors que l’on compte par ailleurs 129.240 fins de contrat, dont environ 6.000 (4,6%) correspondent à des départs à la retraite.

Si l’on exclut le travail intérimaire, qui représente environ 1/5e des flux de main-d’œuvre, ce sont 114.130 recrutements et 101.590 fins de contrats qui ont été réalisés sur le marché du travail luxembourgeois en 12 mois.

Ces recrutements – qui peuvent être effectués soit pour remplacer une personne qui a quitté l’entreprise, soit pour occuper un nouveau poste créé par l’entreprise – représentent environ 29% du stock d’emplois total (hors contrats intérimaires). Leur nombre oscille entre 6.330 et 14.520 selon les mois. Les fins de contrat (hors intérimaires) représentent, quant à elles, 26% du stock d’emplois (hors contrats intérimaires) et varient entre 7.150 et 10.670.

Une intensification des flux au cours des dernières années sous l’effet de la reprise économique

En 2014, le nombre de recrutements hors intérimaires était de 98.330 contre 114.130 pour l’année 2016, soit une progression de 16%. Pour les mêmes années, les fins de contrat ont également augmenté, mais dans une moindre mesure (+13,8%), passant de 89.220 à 101.590. Cette augmentation plus rapide des recrutements par rapport aux fins de contrat reflète la dynamique positive du marché de l’emploi au cours des dernières années.

Un tableau de bord contenant de nombreux indicateurs qui décrivent les flux de main-d’œuvre selon différentes caractéristiques

Depuis sa première parution en 2014, le tableau de bord sur les flux de main-d’œuvre s’est enrichi et propose aujourd’hui une ventilation des recrutements et des fins de contrat selon plusieurs caractéristiques de l’emploi ou du salarié: secteur d’activité, genre, nationalité et résidence, type et durée de contrat, niveau de rémunération (distinguant le salaire social minimum des autres niveaux de salaires). D’autres critères seront prochainement intégrés tels que l’âge ou le temps de travail.

Une offre de statistiques publiques relatives au marché du travail luxembourgeois de plus en plus importante: la mise à disposition de séries chronologiques de 2009 à nos jours sur la structure de l’emploi et sur les flux de main-d’œuvre

Depuis quelques années, la Cellule emploi-travail de l’IGSS cherche à mettre à disposition de la société civile et des acteurs politiques des statistiques de plus en plus nombreuses, permettant de mieux comprendre le fonctionnement et l’évolution du marché du travail au Luxembourg. Cette stratégie de diffusion a déjà permis la publication de nombreux tableaux interactifs. Ces tableaux permettent de suivre l’évolution de la population en emploi selon plusieurs critères comme le genre, l'âge, le lieu de résidence, la nationalité ou le secteur d'activité. Ils couvrent la période de 2009 à nos jours, sont actualisés annuellement et portent sur la structure de l’emploi et les flux de main-d’œuvre.

L’IGSS, en collaboration avec le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire, participe ainsi à l’ouverture des données administratives de façon à répondre à un nombre croissant de demandes statistiques sur le marché de l’emploi.

De nouveaux tableaux interactifs sont mis à disposition du public au fur et à mesure de leur développement.

Toutes les statistiques proposées par l’IGSS portant sur le marché du travail sont accessibles sur le portail de l’emploi, où sont centralisées l’ensemble des sources statistiques relatives au marché du travail luxembourgeois.

Communiqué par le ministère de la Sécurité sociale / ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire / Inspection générale de la sécurité sociale