Nicolas Schmit et Romain Schneider au Conseil "Emploi, politique sociale, santé et consommateurs" (EPSCO)

Communiqué – Publié le

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Économie sociale et solidaire, Nicolas Schmit, et le ministre de la Sécurité sociale, Romain Schneider, ont participé au Conseil "Emploi, politique sociale, santé et consommateurs" (EPSCO) qui a eu lieu le jeudi 15 juin 2017 à Luxembourg.

Les ministres ont discuté des volets relatifs à l'emploi et à la politique sociale de l'exercice 2017 du semestre européen. Le ministre Romain Schneider a salué le fait que la Commission a considéré les messages réitérés par une large majorité de Etats membres, ainsi que par les Comités de l'Emploi et de la Protection sociale, selon lesquelles les Etats membres devraient disposer de la marge de manouvre nécessaire, et des leviers politiques appropriés à leurs contextes nationaux, pour garantir tant la viabilité que l'adéquation actuelle et future des prestations de pension.

Concernant la proposition de la Commission européenne pour l'établissement d'un socle européen des droits sociaux Romain Schneider a souligné l'importance d'œuvrer pour une mise en place coordonnée tant au niveau national qu'au niveau européen de mesures visant à la concrétisation des principes relatifs aux revenus et pensions de vieillesse, ainsi que l'ensemble des principes du socle. Pour ce faire, un suivi rigoureux des développements sociaux et en matière d'emploi est crucial pour caractériser l'évolution de la trajectoire vers les principes du socle.

Les ministres ont aussi discuté de l'état d'avancement des travaux relatifs à la révision de la directive sur le détachement des travailleurs. Le ministre Nicolas Schmit a appelé d'arriver à un compromis avant la fin de l'année et de dépasser les divisions entre les différents Etats membres. "Il est clair que le détachement doit être réellement limité dans le temps, encadré par des contrôles efficaces et tout en respectant le principe d'égalité de rémunération pour un travail de valeur égale. Nous devons à cet effet également renforcer les coopérations entre les Etats membres pour lutter contre les fraudes et établir la confiance mutuelle," a déclaré Nicolas Schmit lors du débat.

En outre, le conseil a pris note de rapports sur l'état d'avancement des travaux concernant d'une part la directive relative à l'accessibilité des produits et services et d'autre part un règlement révisé sur la coordination des systèmes de sécurité sociale, ainsi que les directives concernant respectivement les femmes au sein des conseils d'administration et l'égalité de traitement. Le Conseil a dégagé une orientation générale, un premier consensus, concernant la directive relative à la protection des travailleurs contre les agents cancérigènes.

Lors d'un déjeuner informel, les ministres ont eu l'occasion de débattre de la proposition de la commission européenne relatif à l'établissement d'un socle européen des droits sociaux.

Lors d'une conférence de presse conjointe le ministre Nicolas Schmit et son homologue autrichien, le ministre fédéral autrichien du Travail, des Affaires sociales et de la Protection des consommateurs, Alois Stöger, ont appelé pour le renforcement de la dimension sociale de l'Union européenne.

"Il faut aujourd'hui redonner un nouvel élan à la dimension sociale de l'Union européenne. Le socle européen des droits sociaux est l'opportunité pour renouer avec la convergence sociale vers le haut. Nous avons besoin d'un plan d'action social ambitieux s'appuyant sur des propositions concrètes répondant aux défis de la transformation numérique, le dialogue social et un rééquilibrage du semestre européen", a déclaré Nicolas Schmit concernant la proposition sur l'établissement d'un socle européen des droits sociaux.

La veille de cette session du Conseil "EPSCO", Nicolas Schmit a présidé, en sa qualité de président du groupe des ministres socialistes et sociaux-démocrates du Conseil "EPSCO", une réunion des ministres du Travail et de l'Emploi socialistes et sociaux-démocrates, consacrée aux points à l'ordre du jour du Conseil.

Communiqué par le ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Économie sociale et solidaire / ministère de la Sécurité sociale