ICC - Open markets index 2017

Article – Publié le

La International Chamber of Commerce (ICC) a publié début juillet 2017 une nouvelle édition de son étude Open Markets Index (OMI). L'objectif de cette étude est de mettre à disposition un instrument de mesure permettant de mesurer le degré d'ouverture de 75 pays à travers le monde au commerce international. Un marché ouvert est défini comme un marché qui n'est pas soumis à des barrières qui restreignent la libre circulation des produits, des services, du capital et du travail.

L'indice composite et le classement OMI sont basés sur 23 indicateurs, répartis en 4 composantes:

  • le degré d'ouverture observé (pondération de 35%),
  • les politiques commerciales (35%),
  • le degré d'ouverture aux investissements directs étrangers IDE (15%),
  • l'infrastructure facilitant le commerce international - la connectivité (15%).

Les pays sont classés dans des catégories selon leur degré d'ouverture des marchés: de la catégorie 1 la plus ouverte (scores entre 5-6) à la catégorie 5 la moins ouverte (scores entre 1-2).

Le classement OMI 2017 est mené par Singapour (5,6/6), suivi par Hong Kong (5,5) et le Luxembourg (5,0). Ces trois pays obtiennent des scores "excellents" en matière d'ouverture globale (>5/6) et se retrouvent ainsi dans la catégorie 1.

Les Pays-Bas se classent 4ème (4,8) et  la Belgique 9ème (4,6) et se trouvent dans la catégorie 2 (ouverture au-dessus de la moyenne). L'Allemagne se classe 22ème (3,9) et la France 35ème (3,7) et se trouvent dans la catégorie 3 (ouverture moyenne).

Source: ICC


Les performances du Luxembourg sont les suivantes pour les quatre composantes:

  • le degré d'ouverture observé (4,9/6),
  • les politiques commerciales (4,8),
  • le degré d'ouverture aux investissements directs étrangers (5,3),
  • l'infrastructure facilitant le commerce international  - la connectivité (5,6).

Source: ICC