Z/Yen - Global financial centres index (2017)

Article – Publié le

Le bureau de consultance Z/Yen a publié en septembre 2017 la 22ème édition de son indice de compétitivité semestriel de 92 centres financiers à travers le monde, lancé initialement en 2007: le "Global financial centres index" (GFCI). Dans un monde de plus en plus globalisé et interdépendant à travers les technologies de l'information et de la communication (TIC), les centres financiers font face à une concurrence plus intense que d'autres secteurs. En effet, les services financiers se retrouvent au coeur de l'économie mondiale, agissant comme facilitateurs du commerce international et des investissements à l'étranger.

L'étude GFCI se base sur deux types de sources pour évaluer la compétitivité des centres financiers (échelle de 1-1000). L'étude a d'une part recours à 102 déterminants quantitatifs et d'autre part à un baromètre d'appréciation réalisé à partir d'enquêtes en ligne auprès des professionnels du secteur. Tel que définie dans cette étude, la compétitivité se compose de cinq catégories d'indicateurs:

  • l'environnement des affaires (stabilité politique, régulation, etc),
  • les ressources humaines (formation, flexibilité, etc),
  • les infrastructures (coût et disponibilité de bureaux, TIC, transports, etc),
  • le développement du secteur financier (volumes, disponibilité de capital, etc),
  • la réputation (perception en tant que lieu agréable pour vivre, degré d'innovation, etc).

Dans cette nouvelle édition de l'étude GFCI de septembre 2017, Londres (indice de 780/1000), New York (756) et Hong Kong (744) occupent les trois premiers rangs mondiaux.

Le Luxembourg se situe au 14ème rang mondial (695) et gagne donc 4 rangs par rapport à mars 2017, bien que son indice de compétitivité proprement dit ait entretemps baissé de 13 unités (708).

Au niveau de l'Europe, le Luxembourg se classe 4ème derrière Londres, Zurich (9. / 704) et Francfort (11. / 701). Au niveau de l'UE le Luxembourg se classe 3ème après Londres et Francfort, et au niveau de la zone euro le Luxemburg se classe 2ème derrière Francfort. A titre d'exemple, d'autres centres financiers en Europe sont évalués de la manière suivante au niveau mondial: Genève (15. / 694), Paris (26. / 680), Dublin (30. / 672), Amsterdam (33. / 667), Bruxelles (57. / 638).


Le Luxembourg performe particulièrement bien au niveau mondial dans le classement général pour la catégorie des "ressources humaines" (10.).

Dans le baromètre d'appréciation effectué en ligne auprès des professionnels, le Luxembourg figure dans le Top-15 des centres financiers étant perçus comme ayant une signification croissante dans les années à venir. Le Luxembourg se situe à la 13ème place mondiale, et à la 3ème place dans l'UE après Dublin (4.) et Francfort (7.). Ce classement est dominé par les centres financiers d'Asie.

Le Luxembourg est classé par les auteurs de l’étude dans la catégorie de centres financiers "Global specialists" considérés comme "globaux" et "relativement spécialisés".

Finalement, selon une analyse de la volatilité des performances des centres financiers, le Luxembourg est classé comme un centre financier "dynamique" se retrouvant entre les centres financiers considérés comme "stable" et "incertain". C'est-à-dire le Luxembourg est considéré comme un centre financier ayant le potentiel d'évaluer dans les deux directions.

 

Source: Z/Yen