Visite de travail de Carole Dieschbourg à Stockholm

Communiqué – Publié le

Entre le 5 septembre et le 7 septembre 2017, la ministre de l’Environnement, Carole Dieschbourg, a effectué une visite de travail en Suède.

Dans ce cadre, Carole Dieschbourg, accompagnée par l’ambassadrice Janine Finck et une délégation de fonctionnaires du ministère du Développement durable et des Infrastructures, a eu des échanges bilatéraux sur les politiques en matière de l’environnement.

Visite de projets phares en matière de l’environnement

La délégation luxembourgeoise a rencontré l’échevine en matière de l’environnement, Katarina Luhr, et s’est informée sur le quartier Hammarby Sjöstad, un écoquartier situé dans la périphérie sud-est de Stockholm. Il s’agit d’un projet de reconversion d’un site industriel, qui intègre parfaitement des objectifs en matière d’économie circulaire et de protection des ressources dans sa planification. Ella a également visité une usine de valorisation énergétique des eaux usées de la capitale suédoise, située à Henriksdal. Dans cette usine, les eaux usées sont fermentées et transformées en biogaz – ou biométhane – pour ensuite être utilisées pour chauffer des logements ou servir comme carburant aux autobus de la ville. Par ailleurs, et sur invitation de l’ambassadrice Janine Finck, la délégation a rencontré le consul honoraire du Luxembourg à Stockholm, Anders Wall.

Échanges sur la loi de protection du climat suédoise

La ministre a également eu un long échange de vues avec son homologue, la ministre de l’Environnement suédoise, Karolina Skog, et la secrétaire d’État, Eva Svedling. Dans le cadre de réunions de travail, Carole Dieschbourg s’est surtout intéressée aux initiatives suédoises en matière de politique climatique, de transports, de réductions des pesticides ainsi de lutte contre les micropolluants, substances présentant un risque pour la faune et flore de la mer.

La ministre s’est particulièrement informée sur la nouvelle loi suédoise pour la protection du climat, qui vient d’être adoptée par le gouvernement suédois et informé la partie suédoise sur les engagements du Luxembourg en matière de climat, entre autres le fonctionnement du pacte climat et les multiples initiatives en matière financement climatique.

Engagement commun pour la décarbonatation des transports en Europe

Les deux parties ont convenu d’intensifier leur coopération au niveau européen et international afin de redynamiser la mise en œuvre de l’accord de Paris et d’aboutir ensemble à des propositions plus ambitieuses de la Commission européenne en matière de politique des transports durables et de la réduction des pesticides et des micropolluants.

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures / Département de l'environnement