Visite de travail de Jean Asselborn en République de Moldavie

Communiqué – Publié le

Sur invitation du Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et de l’Intégration européenne de la République de Moldavie, Andrei Galbur, le ministre des Affaires étrangères et européennes du Luxembourg, Jean Asselborn, a effectué une visite de travail à Chisinau, le lundi 11 septembre 2017.

Au cours de sa visite à Chisinau, le ministre Jean Asselborn a été reçu par son homologue moldave, Andrei Galbur, avant de rencontrer le Premier ministre de la Moldavie, Pavel Filip, ainsi que le président du Parlement, Adrian Candu.

Alors que cette année marque le 25e anniversaire des relations diplomatiques entre le Grand-Duché et la République de Moldavie, les discussions du ministre Asselborn avec les autorités moldaves furent l’occasion de faire le point sur les relations bilatérales.  Constatant l'excellence des relations politiques bilatérales entre les pays, les ministres ont discuté des moyens de renforcer les relations sur le plan économique, notamment dans le domaine du commerce et de l'investissement.

En ce qui concerne les relations entre la Moldavie et l'Union européenne (UE) et la création d'une zone de libre-échange approfondie et complète (DCFTA), le ministre Asselborn a salué les progrès accomplis par la Moldavie pour se rapprocher de l’UE.

Se félicitant que l'accord d'association avec l'UE produise des effets tangibles – les exportations de la Moldavie vers l'UE ont augmenté et l'UE a confirmé sa position de premier partenaire commercial de la Moldavie – le ministre Asselborn a encouragé les autorités moldaves à poursuivre la mise en œuvre des réformes engagées.

Dans ce contexte, Jean Asselborn a notamment souligné que des médias indépendants et de qualité sont la pierre angulaire d'une société démocratique. De même, il a insisté sur l'importance d'une coopération active avec la société civile dans une démocratie ouverte et dynamique, en précisant que l'avancement de la lutte contre la corruption, ainsi que la réforme de la magistrature, constituent la clé de voûte pour renforcer l'image internationale de la Moldavie et attirer les investissements étrangers.

Les discussions se sont ensuite portées sur l'actualité régionale, en s'attardant plus particulièrement sur les préparatifs du sommet du Partenariat oriental qui se tiendra à Bruxelles le 24 novembre prochain, ainsi que sur l’état des négociations pour un règlement politique du conflit en Transnistrie. À ce sujet, le chef de la diplomatie luxembourgeoise a réaffirmé le soutien du Luxembourg aux travaux du groupe 5 + 2 (Moldavie, Transnistrie, OSCE, Russie, Ukraine + UE et États-Unis) pour le processus de règlement de Transnistrie.

Enfin, alors que se tiendra ce mois-ci à New York la 72e Assemblée générale des Nations unies, les discussions ont permis de faire un tour d'horizon des grands dossiers de l'actualité politique internationale.

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes