Étienne Schneider a donné le premier coup de pelle du nouveau projet d'usine connectée de Goodyear

Communiqué – Publié le

Présent au Luxembourg depuis 1951, le groupe américain The Goodyear Tire & Rubber Company, spécialisé dans le développement et la production de pneus de tous types, installera dans la zone industrielle Riedchen à Dudelange une nouvelle usine de production de pneus fonctionnant selon les principes de l'industrie 4.0.. Ce projet représente un investissement de 80 millions d'euros et sera à l'origine de 70 nouveaux emplois auprès de Goodyear.

En date du 12 septembre 2017, le premier coup de pelle de ce projet d'investissement a été donné sur le futur site de l'usine à Dudelange dans la zone industrielle Riedchen par le Vice-Premier ministre, ministre de l’Économie, Étienne Schneider, Rich Kramer, CEO et président du groupe Goodyear et Dan Biancalana, bourgmestre de la Ville de Dudelange.

Lors de la conférence de presse ensuite organisée dans les locaux de Goodyear à Colmar-Berg, le Vice-Premier ministre, ministre de l’Économie, Étienne Schneider, a déclaré: "Ce projet misant sur les technologies de production relevant de l'industrie 4.0 confirme une nouvelle fois l'environnement économique compétitif du Luxembourg ainsi que notre attractivité pour les activités industrielles de pointe misant sur la digitalisation et l'innovation. Goodyear est une entreprise emblématique de l'industrie luxembourgeoise: c'est la première grande entreprise américaine à s'être implantée au Luxembourg dans les années 50, elle s'investit également fortement dans la recherche et le développement depuis désormais 60 ans, notamment avec son plus important centre de recherche en-dehors des États-Unis qui est implanté au Grand-Duché. Désormais, avec le projet d'usine connectée, Goodyear est la figure de proue de la digitalisation de l'industrie luxembourgeoise et nous accompagne dans la mise en œuvre de la stratégie "Rifkin" de troisième révolution industrielle".

Rich Kramer, CEO et président du groupe Goodyear, était présent au Luxembourg pour l'occasion. Il a précisé que: "Dénommé Mercury, le projet répond aux défis posés par la complexité de plus en plus grande de l'industrie des pneumatiques. Cet investissement permettra à Goodyear d'augmenter la vitesse et la flexibilité de la production et de satisfaire la demande croissante pour des séries limitées de pneus de haute qualité. Mercury vient ainsi compléter la capacité de production de Goodyear et nous procurera un réel avantage concurrentiel. Le Luxembourg, où Goodyear est implanté depuis 1951 et où nous disposons d'un centre de recherche de pointe depuis 60 ans est l'emplacement idéal pour ce projet d'avenir."

Communiqué par le ministère de l'Économie