Lydia Mutsch au 20e anniversaire du Meederchershaus de Femmes en détresse ASBL

Communiqué – Publié le

Dans le cadre des festivités du 20e anniversaire du Meederchershaus de l’ASBL Femmes en détresse célébré le 13 septembre 2017 à l’Abbaye de Neumünster, la ministre de l’Égalité des chances, Lydia Mutsch, a souligné que le travail effectué par les responsables en matière de l’encadrement des filles victimes de violence contribue à la cohésion de la société luxembourgeoise. Les jeunes adolescentes et jeunes femmes âgées entre 12 et 21 ans se sont vu créer de nouvelles perspectives de vie après des crises parfois très dures vécues dans leur environnement familial. Le nombre impressionnant des 611 filles ayant passé le Meederchershaus entre 1997 et 2017 nous rappelle que la violence dans toutes ses formes reste une réalité au Luxembourg qui exige un effort permanent et commun de tous professionnels, si l’on veut durablement lutter contre ce fléau sociétal.

La ministre a souligné que le gouvernement actuel restera vigilant et engagé en la matière à travers les moyens budgétaires importants alloués aux gestionnaires du secteur conventionné actif dans le domaine de l’encadrement des filles et femmes en détresse. De plus, le ministère continue à soutenir des projets tels que le "théâtre de prévention" ou encore les de brochures d’information en matière de violence domestique qui existe en plusieurs langues afin d’atteindre toutes les communautés vivant au Luxembourg.

Lydia Mutsch a finalement informé que le projet de loi sur la ratification de la convention d’Istanbul du Conseil de l'Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique a été déposé le 10 août 2017 à la Chambre des députés.

Communiqué par le ministère de l'Égalité des chances