Romain Schneider à la conférence ministérielle sur le vieillissement à Lisbonne

Communiqué – Publié le

Le ministre de la Sécurité sociale, Romain Schneider, a participé à la conférence ministérielle sur le vieillissement qui a eu lieu les 21 et 22 septembre 2017 à Lisbonne.

Sur invitation du ministre portugais du Travail, de la Solidarité et de la Sécurité sociale, José António Vieira da Silva, et de la secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Europe des Nations unies, Olga Algayerova, les ministres se sont échangés sur le thème "Une société durable pour tous les âges : profiter des perspectives offertes par l’allongement de la durée de vie". 

Lors du forum de haut niveau qui a eu lieu le second jour, Romain Schneider est intervenu sur le sujet "Promouvoir l’allongement de la vie professionnelle et l’aptitude au travail". Dans son intervention, le ministre a présenté les récentes réformes du système luxembourgeois de sécurité sociale visant à mieux accompagner les personnes en fonction de leurs besoins, et à mieux adapter le système de sécurité sociale pour répondre aux défis du 21e siècle.

"Nous avons besoin de systèmes de sécurité sociale à la hauteur des défis, qui se veulent modernes et orientés vers les besoins des personnes", a souligné le ministre.

"Aujourd’hui nous avons la chance de pouvoir créer un meilleur monde pour nos enfants, en mettant les échelons qui mèneront à des sociétés plus soutenables, et ceci, à tous les niveaux", a-t-il poursuivi.

La conférence ministérielle a été conclue par l’adoption d’une déclaration ministérielle qui identifie les priorités d’action pour les prochaines cinq années et réaffirme l’engagement des états membres à la mise en œuvre de la Stratégie régionale d’exécution du Plan d’action international de Madrid sur le vieillissement.

En marge de la conférence, Romain Schneider a eu des échanges avec Elke Ferner, secrétaire d'État parlementaire auprès de la ministre allemande de la Famille, des Personnes âgées, des Femmes et de la Jeunesse. Ces échanges ont porté notamment sur la lutte contre la démence dans le cadre des soins de longue durée et la réconciliation entre le travail, les soins apportés à un proche et la vie familiale.

Communiqué par le ministère de la Sécurité sociale