Visite de travail de Jean Asselborn en république d’Albanie

Communiqué – Publié le

Sur invitation du ministre pour l’Europe et des Affaires étrangères de la république d’Albanie, Ditmir Bushati, le ministre des Affaires étrangères et européennes, de l’Immigration et de l’Asile, Jean Asselborn, s’est rendu en visite de travail à Tirana, le 3 octobre 2017.

À Tirana, le chef de la diplomatie luxembourgeoise a été reçu par le président de la République d’Albanie, Ilir Meta, avant de s’entretenir avec son homologue albanais, Ditmir Bushati. Jean Asselborn a également eu des entrevues avec le ministre de l’Intérieur, Fatmir Xhafaj et le président du Parlement albanais, Gramoz Ruçi.

Les discussions du ministre Asselborn avec les autorités albanaises ont tout d’abord permis de faire le point sur les relations bilatérales des deux pays. Constatant l’excellente qualité des relations déjà existantes, les ministres se sont penchés sur les pistes à privilégier afin de renforcer davantage la coopération dans les domaines d’intérêt commun, notamment dans le secteur du tourisme. Se félicitant de la signature à Luxembourg en mars dernier d’une convention bilatérale sur la sécurité sociale, les ministres ont également convenu de l’intérêt réciproque à mettre à jour rapidement l’accord de non-double imposition, selon les standards les plus récents de l’OCDE.

Les entretiens ont permis de se pencher sur la situation en matière de migration. Saluant la bonne coopération avec les autorités albanaises en matière de gestion des flux migratoires ainsi que les efforts qui ont été entrepris par l’Albanie afin de réduire les demandes d’asile infondées de la part de ses ressortissants, le ministre Asselborn a déploré que leur nombre demeure élevé, en expliquant que le Grand-Duché considère l’Albanie comme un pays d’origine sûr, que toute demande est traitée par procédure ultra-accélérée et que le taux de reconnaissance du statut de protection internationale est quasi nul.

Les échanges de vues ont porté sur la candidature d’adhésion de la République d’Albanie à l'Union européenne (UE). À ce sujet, le ministre Asselborn a clairement souligné que le Luxembourg continue de soutenir les aspirations du pays, en expliquant que l’UE et l’Albanie partagent des intérêts communs – stabilité, sécurité et économie – et des défis communs – migration, lutte contre le chômage, le terrorisme et la radicalisation.

Félicitant ses interlocuteurs pour les travaux entrepris en matière de réforme du judiciaire, le ministre Asselborn a encouragé les autorités albanaises à poursuivre sur cette voie, en expliquant que ces efforts apporteront des bénéfices concrets et immédiats à la population albanaise. Dans ce contexte, Jean Asselborn a également rappelé les autres priorités clés définies par l’Union européenne pour l’ouverture des négociations d’adhésion, à savoir la réforme de l’administration publique, la lutte contre la corruption et le crime organisé ainsi que la protection des droits de l’homme, des droits fondamentaux et du droit de propriété.

Les entretiens ont enfin permis de faire le point sur la situation régionale et des relations que l’Albanie entretient avec ses voisins.

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes