Lydia Mutsch salue les progrès réalisés par le Luxembourg en matière d’égalité des hommes et des femmes

Communiqué – Publié le

En date du 11 octobre 2017, l’Institut européen pour l’égalité des femmes et des hommes (EIGE) a rendu publique l’actualisation de son indice d'égalité entre les sexes.

Depuis 2005, l’indice en question, qui est subdivisé en six domaines principaux (le travail, l’argent, le savoir, le temps, le pouvoir et la santé) mesure l'égalité des sexes dans l’Union européenne et dans ses Etats membres.  

L'indice est réactualisé tous les deux ans. Les résultats s’inscrivent sur une échelle allant de 0 (inégalité totale) à 100 (égalité totale).

Le Luxembourg passe de 65,9 à 69

Alors qu’il se situait à 65,9 sur ladite échelle de 100 en 2015, le résultat publié pour le Luxembourg en 2017 est de 69.

La moyenne générale pour l’ensemble des États membres de l’Union européenne (UE 28) est de 66,2. Au classement par État membre, le Luxembourg gagne deux places et occupe désormais le 9ème rang.

Le Luxembourg se situe au-delà de la moyenne UE 28 dans tous les domaines analysés, à l’exception de celui de la prise de décision.

Sérieux bond en avant pour l’égalité entre hommes et femmes dans la prise de décision

En matière d’égalité dans la prise de décision, le résultat du Luxembourg passe de 34,9 en 2015 à 43,5 en 2017.

"Je vois la politique d’égalité du gouvernement luxembourgeois clairement confirmée" déclare Lydia Mutsch et se réjouit particulièrement "que les efforts entrepris en matière de prise de décision politique et économique commencent à porter leurs fruits. C’est sur ce arrière-fond que je poursuivrai les réflexions autour des stratégies et instruments à mettre en place pour accélérer cette évolution positive" 

Communiqué par le ministère de l'Égalité des chances