Pose de la première pierre de la "Integrated Biobank of Luxembourg"

Article – Publié le

Le 27 avril 2009, le ministre de la Santé, Mars Di Bartolomeo, et le ministre de l’Économie et du Commerce extérieur, Jeannot Krecké, ont posé la première pierre de l’Integrated Biobank of Luxembourg (IBBL).

L’Integrated Biobank of Luxembourg: un projet vital pour le traitement des patients

L’IBBL fait partie intégrante du projet d’investissement global de près de 140 millions d’euros, prévu sur les cinq années à venir, dans le domaine de la recherche biomédicale, soutenu par le gouvernement luxembourgeois.

Créée en décembre 2008, l’IBBL s’impose comme la nouvelle biobanque luxembourgeoise permettant la mise à disposition de biospecimens et de données relatives à des fins de recherche. À l’origine de sa création, une collaboration étroite entre les trois centres de recherche publics, l’Université du Luxembourg et le Translational Genomics Research Institute (TGen) basé à Phoenix (Arizona). Une multitude d’échantillons collectés (sanguins, tissulaires, salivaires, tumoraux, etc.) y seront répertoriés, traités et analysés, issus de personnes en bonne santé ou de patients atteints d’une maladie spécifique.

Afin de marquer la pose de la première pierre du bâtiment de laboratoire, le Dr Jean-Claude Schmit, président du conseil d’administration de l’IBBL et directeur général du CRP-Santé, a rappelé l’ambition de l’Integrated Biobank of Luxembourg dans le domaine de la recherche biomédicale. Il a également rappelé le rôle crucial et novateur de la biobanque, aux côtés du Dr Robert Hewitt, directeur général de l’IBBL, qui prendra ses fonctions en juillet 2009, et actuellement président d’une association internationale de centres de ressources biologiques: "L’IBBL nous permettra d’avoir des échantillons de pointe pour la recherche. Elle nous ouvre la porte vers la recherche internationale. Pour TGen c’est une opportunité de renforcer les liens avec la communauté européenne de recherche".

L’IBBL devra à terme permettre d’accompagner la réalisation de projets de recherche nationaux et internationaux, afin d’améliorer les soins prodigués aux patients et de favoriser ceux apportés aux générations futures. L’Integrated Biobank of Luxembourg aura également pour mission de favoriser la mutualisation des connaissances les plus récentes dans la pratique médicale et de soutenir la création de savoir pour la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies.