Présentation des grands projets actuels et futurs des Chemins de fer aux collaborateurs des CFL

Communiqué – Publié le

En date du 16 octobre, l’ensemble des collaborateurs des CFL étaient invités à une présentation des grands projets actuels et futurs des chemins de fer par François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures, Jeannot Waringo, président du Conseil d’administration et Marc Wengler, directeur général des CFL.

En date du 16 octobre, l’ensemble des collaborateurs des CFL étaient invités à une présentation des grands projets actuels et futurs des chemins de fer par François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures, Jeannot Waringo, président du Conseil d’administration et Marc Wengler, directeur général des CFL.

Dans son introduction, François Bausch a rappelé les années 1970, pendant lesquelles l’accent était mis sur l’infrastructure routière au profit de la voiture individuelle et une abolition de la route du Nord rail évitée de justesse. Le ministre a ensuite mis l’accent sur l’énorme budget d’investissements des CFL entre 2013 et 2023. 3,8 milliards d’euros sont prévus pour les projets relatifs au rail, plus du double des années 2003 à 2013 (1,3 milliard). Le ministre a tenu à remercier les collaborateurs au service des CFL et les a motivés à poursuivre leur tâche avec la même persévérance afin de remplir de vie cette nouvelle philosophie.

Les particularités du réseau ferré et les défis qui en résultent pour le Groupe CFL

Le domaine d’activités du Groupe CFL est soumis à une interaction de facteurs particuliers. Le réseau ferré luxembourgeois étant conçu en forme d’étoile, toutes ses lignes convergent en Gare de Luxembourg en tant que noeud central. La forte croissance démographique et les trafics transfrontaliers en augmentation continue ont conduit à une progression extraordinaire du nombre de voyageurs. Endéans 10 ans, entre 2005 et 2015, le nombre de voyageurs a augmenté de 60% et a atteint fin 2015 le seuil de 22,5 millions de personnes. Les goulots d’étranglement qui en résultent se trouvent à plusieurs endroits du réseau et en particulier autour des Gares de Luxembourg, Bettembourg et Rodange. L’utilisation mixte du réseau ferré entraîne que cette demande croissante ne se manifeste non seulement au niveau du trafic voyageurs, mais aussi en ce qui concerne le transport de marchandises. CFL multimodal et CFL cargo, les acteurs du transport fret du Groupe CFL, se démarquent par une forte présence aussi bien sur les marchés européens qu’au niveau international extracommunautaire.

Globalement, les défis auxquels fait face le Groupe CFL sont en relation avec le jeu entre l’offre et la demande, les goulots d’étranglement et la capacité, la digitalisation, l’internationalisation, le contexte réglementaire en évolution continue et les attentes croissantes des clients.

Les priorités stratégiques du Groupe CFL

Avec comme objectif premier l’augmentation de la satisfaction des clients, le Groupe CFL applique une ligne stratégique claire, qui se fonde sur 5 piliers: la sécurité, la qualité, le savoir-faire, l’innovation et la performance. "Pour répondre aux besoins de nos clients et leur proposer des services de haute qualité dans le respect des standards de sécurité les plus élevés, nous devons continuellement poursuivre le développement du savoir-faire dans notre entreprise", explique Marc Wengler à l’occasion de cet événement. "En misant sur des solutions innovantes, nous pouvons maintenir de manière durable la performance du Groupe CFL, acteur incontournable du secteur des transports au Luxembourg et dans la Grande Région." Marc Wengler a insisté sur le fait que l’atteinte de ces objectifs ne devient possible que grâce aux collaboratrices et collaborateurs du Groupe CFL, qui contribuent quotidiennement par leur motivation et leur engagement à la réussite des projets du Groupe et au succès de l’entreprise.

Des investissements notables dans les infrastructures ferroviaires ont été et seront réalisés par l’État luxembourgeois. Ainsi, 1.363,6 millions d’euros furent investis de 2003 et 2013 et les budgets prévoient 3.802,3 millions d’euros d’investissements pour les années 2013 à 2023. Avec l’acquisition de 10 automotrices TER2N et 19 automotrices à deux niveaux "KISS", les CFL ont agrandi leur parc de matériel roulant de manière considérable afin de pouvoir répondre à la demande croissante. 5 nouveaux arrêts ferroviaires furent mis en service, à savoir Volmerange-les-Mines, Mamer-Lycée, Lamadelaine, Belval-Université et Belval-Lycée.

Communiqué par le ministre du Développement durable et des Infrastructures