Le comité quadripartite fera l’état des lieux des grands projets en cours en matière d’assurance maladie-maternité (18.10.2017)

Communiqué – Publié le

Le comité quadripartite se réunira le mercredi 18 octobre 2017 à la Chambre de commerce à Luxembourg sous présidence du ministre de la Sécurité sociale, Romain Schneider, en étroite collaboration avec la ministre de la Santé, Lydia Mutsch.

Le comité quadripartite examinera tout d’abord la situation financière de l’assurance maladie-maternité, ainsi que les dernières prévisions financières pour les années 2017 et 2018.

Par la suite, Romain Schneider proposera un ensemble de nouvelles prestations, respectivement des améliorations dans la prise en charge de prestations existantes, en faveur des assurés. Celles-ci avaient été abordées lors de la dernière réunion du comité en mai 2017.

Concernant le projet de loi relatif aux établissements hospitaliers et à la planification hospitalière, Lydia Mutsch fera le point sur l’avancement des travaux dans le cadre de la procédure législative.

La ministre de la Santé présentera les derniers développements intervenus depuis le dernier comité quadripartite en vue de l’amélioration du fonctionnement des services d’urgences. Cet exercice s’inscrit dans l’actuel processus en cours qui vise à identifier les causes d’engorgement en vue de dégager des propositions concrètes et durables d’amélioration de l’organisation des services d’urgence.

Cette réunion du comité quadripartite sera aussi l’occasion pour aborder différents sujets d’actualité en matière d’assurance maladie-maternité.

Le comité quadripartite prévu à l’article 80 du Code de la sécurité sociale réunit toutes les parties impliquées dans la gouvernance et le fonctionnement de l’assurance maladie-maternité. En l’occurrence, il s’agit du gouvernement, des représentants des organisations professionnelles les plus représentatives des salariés et des employeurs, ainsi que les représentants des prestataires de soins de santé. Le comité examine l’évolution des recettes et des dépenses en matière de santé et propose des mesures à prendre sur le plan légal, réglementaire, conventionnel ou statutaire en matière d’assurance maladie ainsi que toutes autres mesures destinées à améliorer l’efficacité du système de santé en tenant compte des besoins de la population, de l’évolution des techniques médicales et des ressources dont dispose le pays.

Communiqué par le ministère de la Santé/ ministère de la Sécurité sociale