Lancement du Forestry and Climate Change Fund (FCCF) (20/10/2017)

Communiqué – Publié le

Le 20 octobre 2017, le ministère des Finances, le ministère du Développement durable et des Infrastructures, ainsi que la BCEE, la BIL et le Foyer ont conjointement lancé le Forestry and Climate Change Fund (FCCF). Le partenariat public-privé vise à fournir un appui financier aux entreprises, ainsi qu’aux communautés et aux petits agriculteurs qui gèrent les forêts secondaires et dégradées dans les régions tropiques de l’Amérique Centrale. En soutenant des modèles de gestion durable des forêts, le FCCF contribuera activement à la lutte contre la déforestation et la nouvelle croissance des forêts produira des effets positifs importants.

 

L'accord de Paris sur le climat a établi l'objectif ambitieux mais essentiel de contenir la hausse de la température bien en deçà de 2° C et de s’efforcer de la limiter à 1,5 ° C. Le défi consiste aujourd’hui à changer nos méthodes de production d’électricité, de production industrielle, mais aussi notre mobilité. Par ailleurs, il faudra mettre fin à la conversion des forêts en terres agricoles et renforcer la contribution des forêts à absorber les émissions de gaz à effet de serre. La déforestation représente aujourd'hui environ 15% des émissions annuelles de gaz à effet de serre. C'est pourquoi il est essentiel de faire des forêts un outil dédié à l’atténuation du changement climatique.

 

Lors du lancement, le ministre des Finances, Pierre Gramegna, et la ministre de l'Environnement, Carole Dieschbourg, ont souligné l'importance de fournir des solutions innovantes de financement pour mobiliser des capitaux privés dans la lutte contre le changement climatique.

 

Pierre Gramegna commente: "Un des défis majeurs à relever dans la lutte contre le changement climatique consiste à attirer des capitaux privés. En tant qu'actionnaire fondateur du Fonds, le ministère des Finances vise à instaurer la confiance dans le marché que les investissements verts peuvent générer des rendements tout en ayant un impact positif. La création d'un fonds innovant tel que le Forestry and Climate Change Fund illustre une nouvelle fois le rôle de premier plan que joue le Luxembourg en tant que centre international de la finance durable."

 

Carole Dieschbourg, en commentant le lancement, dit: "Le Fonds forestier et climatique est un exemple phare du financement climatique international dans le domaine de l’adaptation au changement climatique et des forêts, un domaine dans lequel les investissements privés constituent encore l’exception. Il combine de façon exemplaire la gestion durable des terres et des forêts tout en créant des opportunités de développement économique, écologique et social en Amérique centrale, notamment en Costa-Rica, au Guatemala et au Nicaragua. Ceci permet la mise en œuvre des objectifs de l’Accord de Paris sur le climat ainsi que l’Agenda 2030 du Développement durable dans ces pays."

 

Enfin, le directeur exécutif du fonds, Kaspar Wansleben dit: "L’équipe derrière la création du Forestry and Climate Change Fund est très fière qu’aujourd’hui, une alliance public-privé luxembourgeoise, ait décidé que le moment était venu pour un investissement ambitieux, afin de lutter contre le changement climatique et aider à atténuer la dégradation des terres en Amérique centrale." 


Communiqué conjointement par le ministère des Finances et le ministère du Développement durable et des Infrastructures