Francine Closener et Claude Meisch ont présenté le projet "Together Against Mobbing"

Communiqué – Publié le

Le 24 octobre 2017, la secrétaire d’État à la Sécurité intérieure, Francine Closener, et le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch, ont participé à la présentation du projet pédagogique "Together Against Mobbing" qui a eu lieu au Forum "Geeseknäppchen" en présence du directeur du Lycée Aline Mayrisch, Gaston Ternes, et du directeur général de la Police grand-ducale, Philippe Schrantz.

L’initiative "Together Against Mobbing", lancée par la police, en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse et avec le groupe "médias" du Lycée Aline Mayrisch, a pour but d’informer les élèves, mais également le personnel des établissements scolaires et les parents, sur les phénomènes du harcèlement (mobbing), du cyber-harcèlement (cyber-mobbing) et du rançonnement (racketing).

Le résultat du projet est une "boîte à outils" audiovisuelle proposant des solutions pour prévenir l'exclusion et le harcèlement par des mesures de prévention appropriées à l'école. Trois clips, écrits et joués par des élèves du Lycée Aline Mayrisch, illustrent ces phénomènes qui touchent jusqu’à un élève sur six dans les lycées luxembourgeois, voire un sur cinq pour le cyber-harcèlement. Un livret d’accompagnement, disponible en allemand et en français, donne de plus amples renseignements sur la législation en vigueur, les conseils de la police ou encore des activités à réaliser en classe pour thématiser ces formes de violence.

Le ministre Claude Meisch a insisté sur l’ampleur du phénomène auquel se trouvent confrontées les écoles et qui, chez les victimes, peut être cause d’échec, voire de décrochage scolaire et de souffrances psychologiques qui peuvent aller jusqu’à la dépression et les idées suicidaires. Pour le ministre, il convient d’agir sur plusieurs niveaux: lors de la formation initiale des enseignants et sous forme de formations continues et d’accompagnement sur le terrain, pour apprendre à reconnaître les situations de mobbing, de rançonnement ou de cyber-harcèlement, mais aussi au niveau des écoles, par des initiatives telles que "Together Against Mobbing". Le projet Peer mediation, qui forme chaque année des élèves à la médiation en cas de conflit en classe, a également été cité, de mêmes que le cours Vie et société, dont l’objectif prioritaire est justement d’apprendre à vivre-ensemble.

Lors de la présentation, la secrétaire d’État Francine Closener a souligné l’importance de la prévention dans ce domaine et s’est félicité des travaux de la police grand-ducale qui dépassent le cadre purement répressif et s’orientent vers la prévention, dans le cadre de ses attributions de police administrative. La secrétaire d’État a soulevé qu’en 2016, la police a offert plus de 3 000 heures de formations ayant pour but de sensibiliser les élèves, le personnel enseignant ainsi que les parents à la problématique du harcèlement, des stupéfiants et de la violence en soulignant que le processus de réforme actuel prévoit une intensification de ces efforts dans le but d’améliorer de façon constante le service offert au citoyen et de prévenir au maximum la profusion de la délinquance.

Communiqué par le ministère de la Sécurité intérieure et le ministère de l'Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse