Présentation des résultats de l'enquête sur la qualité de vie et la motivation au travail dans la Fonction publique

Communiqué – Publié le

Le ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative, en collaboration avec l’Université de Luxembourg et TNS Ilres, a réalisé une enquête sur la qualité de vie et la motivation au travail.

Nombreuses recherches récentes nous montrent qu’au-delà de la rémunération qui reste certes un élément important de motivation et de satisfaction au travail, il existe bien d’autres leviers de performance économique et de satisfaction au travail. L’objectif du sondage effectué par rapport à l’ensemble du secteur public étatique est de mieux comprendre ces leviers de développement et de fournir les éléments nécessaires pour développer des solutions adéquates au niveau de la politique de gestion des ressources humaines. La motivation et l’engagement des personnes en situation d’emploi sont en effet des préoccupations centrales dans la gestion des organisations en général.

À travers une centaine de questions préparées sous forme de questionnaire électronique, les agents publics ont eu l’occasion de se positionner parmi différents critères et contextes. Lors de la conférence de presse, le résultat global de l’enquête par rapport à un échantillon tout à fait représentatif a été présenté en détail par le ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative.

Entre le 24 avril et le 31 mai 2017, 6.848 agents de l’État ont répondu au questionnaire en ligne.

Les dimensions plus particulièrement illustrées lors de la présentation sont les suivantes:

  • Satisfaction globale
  • Motivation au travail
  • Bien-être, santé et sécurité au travail
  • Conditions de travail

Globalement, les participants ont exprimé une grande satisfaction par rapport à leur travail. Parmi les facteurs de motivation les plus importants, ont pu être dégagés l’autonomie dans le travail et le contenu du travail, suivis de près de la rémunération.

Parmi les souhaits qui ont été exprimés, il y a lieu de relever notamment une plus grande flexibilité dans leur travail quotidien ainsi que la volonté de faire du télétravail. C’est dans cet ordre d’idées qu’un projet-pilote sur le télétravail a déjà été lancé par le ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative.

Communiqué par le ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative