IMD - World talent report 2017

Article – Publié le

L'institut suisse IMD a publié en novembre l'édition 2017 de son rapport intitulé "World Talent Report". Les auteurs y analysent comment 63 pays à travers le monde développent, attirent et retiennent sur leur territoire les talents dont ont besoin l'économie et les entreprises pour pouvoir se développer et créer de la valeur ajoutée durable à long terme. L'étude se base sur 30 indicateurs quantitatifs (pondération de 2/3) et qualitatifs (pondération de 1/3), répartis en trois sous-catégories:

  • investissement et développement des talents résidents (investissement dans l'éducation, qualité de l'éducation nationale, stages, formation continue, etc) ;
  • attraction de talents étrangers (qualité de vie, coût de la vie, fuite de cerveaux, etc) ;
  • disponibilité d'une main-d’œuvre qualifiée et de compétences (croissance de la force de travail, compétences, mobilité des étudiants, résultats aux tests PISA, etc).

Sur base de l'ensemble de ces informations, les auteurs calculent un indice composite en vue de pouvoir dresser un classement de pays (valeur d'indice composite entre 0-100).

Le classement est mené par la Suisse (indice de 100), suivie par le Danemark (89,36) et la Belgique (83,80). Le Luxembourg se classe en 10ème position mondiale (78,46) et 8ème au sein de l'UE. Les Pays-Bas se classent 6ème (82,86), l'Allemagne 8ème (79,87) et la France 27ème (65,76).

Source: IMD

Le Luxembourg se classe de la manière suivante dans les trois sous-catégories:
    • investissement et développement des talents résidents : le Luxembourg se classe 16ème au niveau mondial et 13ème dans l'UE (score de 67,17).
    • attraction de talents étrangers : le Luxembourg se classe 4ème au niveau mondial et 1er dans l'UE (74,63).
    • disponibilité d'une main-d’œuvre qualifiée et de compétences : le Luxembourg se classe 17ème au niveau mondial et 8ème dans l'UE (69,65).


Source: IMD