Lancement de la semaine du lait 2017 et présentation des nouveautés du programme européen fruits, légumes et lait dans les écoles

Communiqué – Publié le

D’où vient le lait, comment est-il produit, quels sont ses bienfaits? Le but de la semaine du lait est de sensibiliser les enfants dès leur plus jeune âge à la provenance de leur nourriture et de favoriser une prise de conscience des bienfaits d’une alimentation saine et équilibrée.

Semaine du lait 2017

Durant la semaine du lait, dont le coup d’envoi a été donné ce matin par Fernand Etgen, ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs, au Berzelterhaff, une cinquantaine d’exploitations laitières ouvrent leurs portes afin de permettre à 1.500 élèves de l’enseignement fondamental de découvrir une production laitière et d’avoir un aperçu du travail journalier des producteurs laitiers au Luxembourg. Il est, en effet, essentiel aux yeux du ministre de montrer aux enfants l’origine et le mode de production des aliments qu’ils consomment quotidiennement.

La semaine du lait qui durera encore jusqu’au 13 décembre 2017 inclus, est organisée pour la troisième fois par le Service d’économie rurale et les organisations Lëtzebuerger Landjugend & Jongbaueren, Service Jeunesse – Lëtzebuerger Bauerejugend et l’Association pour la promotion des fermes d’accueil et pédagogiques au Grand-Duché de Luxembourg (APFAPL).

Réforme du programme européen fruits, légumes et lait dans les écoles

Outre le lancement de la semaine du lait, le ministre Fernand Etgen a également présenté les nouveautés du programme européen fruits, légumes et lait dans les écoles, qui est en vigueur depuis la rentrée scolaire 2017/2018.

En effet, durant la présidence luxembourgeoise en 2015, sous la régie du ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs, Fernand Etgen, les programmes européens de distribution de lait et de fruits et de légumes auprès des écoles qui avaient tous les deux le même but, ont été fusionnés et dotés de moyens financiers supplémentaires (portés par le ministère de l’Agriculture et par l’Union européenne) afin d’accompagner la distribution de lait, de fruits et de légumes par un volet éducatif telle que la semaine du lait.

Fernand Etgen souligne dans ce contexte qu’il est primordial d’informer et de sensibiliser les élèves quant à la valeur de leurs aliments ainsi qu’à l’effort, au savoir-faire et à la passion impliqués. «De nos jours, l’interaction entre producteurs et consommateurs de produits alimentaires, devient de plus en plus rare. Par conséquent, les enfants ne savent pas toujours d’où provient leur nourriture. C’est pourquoi il est important de montrer aux enfants l’origine et le mode de production des aliments qu’ils consomment tous les jours».

La distribution gratuite de fruits et légumes dans les écoles sera dorénavant également accompagnée de visites d’exploitations fruitières en collaboration avec le Letzebuerger Uebstbauveräin, ceci afin de faire découvrir aux élèves les modes de production locale des fruits.

Autre nouveauté de cette réforme: depuis la rentrée scolaire la distribution de lait n’est plus payante, mais gratuite dans les classes du fondamental. Comme les années précédentes, la distribution se fait à prix réduit dans les écoles secondaires.

Information et sensibilisation

Le ministre tient à préciser que l’enjeu est de taille. Mise à part de la distribution de lait, fruits et légumes, il s’agit, à travers les visites des exploitations agricoles, d’établir un lien entre producteur et consommateur, essentiel à la création d’une relation de confiance. En résumé, le programme européen a pour but:

  • de donner envie aux enfants de consommer des fruits, des légumes et du lait;
  • de relancer la consommation de ces produits, actuellement en baisse;
  • d’influencer positivement les habitudes alimentaires afin d’acquérir dès le plus jeune âge les bons réflexes d’une alimentation saine;
  • transmettre les connaissances sur la provenance de la nourriture.

Le point de presse s’est suivi d’une visite du Berzelterhaff, en présence de l’exploitant Fränz Kass, du ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs, ainsi que d’une classe de l’enseignement fondamental de Larochette.

Communiqué par le ministère de l'Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs