Camille Gira signe une coopération Benelux sur la recharge transfrontalière pour véhicules électriques

Communiqué – Publié le

En date du 7 décembre 2017, le secrétaire d'État au Développement durable et aux Infrastructures, Camille Gira, a signé à La Haye avec la secrétaire d'État néerlandaise à l'Infrastructure et aux Voies hydrauliques, Stientje van Veldhoven, et le ministre flamand de l'Énergie, Bart Tommelein, une déclaration Benelux visant à faciliter pour les conducteurs de véhicules électriques les recharges et leur paiement dans le Benelux.

Les frontières constituent encore trop souvent un frein à la mobilité électrique et il est difficile pour les conducteurs de trouver les bonnes informations sur la localisation, la disponibilité et le prix du chargement de l'autre côté de la frontière. Tout ceci est lié aux contrats de service de charge qui sont souvent limités aux bornes d’un seul opérateur. Les signataires souhaitent que cela change et soulignent qu'une nouvelle percée des voitures électriques ne pourra pas se faire sans un réseau de recharge transfrontalier.

Pour réaliser cet objectif, les signataires encouragent les opérateurs de points de charge à relier leurs infrastructures de recharge accessibles au public dans le Benelux de sorte que les conducteurs puissent trouver à l’étranger les informations nécessaires sur les bornes de recharge existantes et qu’ils puissent s’y identifier avec leurs contrats de service domestiques. À cet effet, "Chargy" – l’opérateur commun des bornes accessibles au public au Luxembourg – a aussi signé à La Haye une déclaration d'intention avec les opérateurs de points de charge "eViolin" des Pays-Bas et "Open Chargepoint" de Belgique.

Camille Gira a relevé l’importance des deux déclarations signées pour la promotion de la mobilité électrique dans les pays du Benelux. "Si on a la possibilité d’accéder facilement aux informations sur l’infrastructure de recharge existante et si on peut recharger à l’étranger son véhicule électrique de la même manière qu’à domicile, plus de conducteurs vont opter pour une voiture électrique. La coopération Benelux dans cette matière est exemplaire, mais constitue seulement une première étape afin de permettre une recharge transfrontalière partout en Europe".

Alex Michels, Head of Asset Management auprès de Creos Luxembourg SA, a souligné que "le programme Chargy est une première au niveau européen où les gestionnaires de réseau déploient et gèrent un réseau de bornes de charge ainsi qu’une plateforme ouverte à tous les prestataires de service. Chargy continue à ouvrir son réseau à d’autres programmes européens (Girève, Hubject, etc.) et supporte déjà, via la mKaart du Verkéiersverbond, le programme European Travelers Club."

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures