François Bausch présente les premiers résultats de l’enquête mobilité "Luxmobil" réalisée au Luxembourg et dans la Grande Région

Communiqué – Publié le

François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures, a présenté les premiers résultats de l’enquête mobilité qui s’est déroulée entre février et juin 2017.

Après avoir contacté 40.000 ménages au Grand-Duché et 45.000 frontaliers, et avoir fait une première évaluation des réponses, le ministre a présente les premiers résultats sommaires de cette enquête mobilité. Une analyse plus fine des résultats au cours des mois à venir contribuera à un certain nombre de projets stratégiques dans le domaine de la mobilité, tels que l’optimisation du réseau RGTR ou la mise à jour de la stratégie nationale pour une mobilité durable (MoDu). 

De février à mai 2017 le MDDI a lancé une enquête auprès des résidents et des travailleurs frontaliers avec le but d’obtenir une image représentative de la mobilité au Grand-Duché.

Cette enquête se base sur des données réelles, les taux de réponse ayant été suffisamment élevés, allant de 26 à 30%.

De manière générale, les premières analyses de cette enquête montrent que:

  • Pour les trajets domicile-travail, la voiture particulière est le premier moyen de transport aux heures de pointe, suivie des transports en commun.
  • Pour les déplacements professionnels, répartis uniformément sur les heures de travail, la voiture particulière est le mode de transport dominant.
  • La part des élèves et lycéens transportés en voiture particulière aux heures de pointe (surtout le matin) est très élevée (39 % contre 38 % en transports publics et 21% à pied).
  • Les déplacements privés, hors loisirs, représentent une part considérable de la mobilité totale, particulièrement à l’heure de pointe vespérale.
  • Les déplacements privés réservés aux loisirs, se faisant en dehors des heures de pointe, réservent une part plus importante à la mobilité douce (marche à pied et vélo).

Le cumul de tous les trajets montre trois pointes journalières:

  • La pointe matinale comprenant la coïncidence des flux "domicile-travail" et "éducation".
  • Les pointes de l’heure de midi et du soir comprenant pour moitié le retour du travail ou de l’école et pour moitié les trajets privés.

Le ministre François Bausch est confiant que les objectifs fixés dans la stratégie MoDu seront atteints en 2020. 

"Le taux du transport des élèves en voiture particulière, s’élevant à 39% du transport scolaire, constitue un véritable problème pour le trafic matinal auquel il faudrait remédier à la fois par un changement des mentalités, par une augmentation de l’offre du transport public, par la construction de pistes cyclables et pédestres et par un éventuel décalage des horaires scolaires afin que ces derniers n’incombent pas à la circulation de pointe." a précisé François Bausch.

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures