Romain Schneider à la table ronde sur le financement du Plan de développement économique et social de la république du Niger

Communiqué – Publié le

Le ministre de la Coopération et de l'Action humanitaire, Romain Schneider, a participé le 13 décembre 2017 à Paris à la table-ronde des partenaires du Niger sur le financement du Plan de développement économique et social 2017-2021 (PDES).

Cet événement a réuni autour du président de la république du Niger, et de la plus grande partie de son gouvernement, l’ensemble des partenaires techniques et financiers du Niger pour affirmer leur engagement à soutenir le pays dans la mise en œuvre de son nouveau plan quinquennal de réforme et de développement.

Cette stratégie pour le développement du Niger sur la période 2017-2021 a l'ambition de poser les jalons pour la réalisation des objectifs que le pays s’est fixés à l’horizon 2035 et de refléter ainsi "sa ferme volonté de transformation à tous les niveaux et surtout son désir d’éradiquer la pauvreté et les inégalités".

Les participants de la table-ronde ont examiné les 5 axes stratégiques du plan, dont celui sur le développement social et la transition démographique. Romain Schneider est intervenu lors de la cérémonie d’ouverture pour rappeler les grandes lignes du soutien du Luxembourg au Niger. Dans ce contexte, il a lancé un appel au gouvernement nigérien de maintenir son engagement en faveur du secteur social, malgré les contraintes budgétaires imposées par les divers défis sécuritaires auxquels le pays doit faire face.

Soulignant que le Luxembourg reste engagé, aux côtés du gouvernement du Niger, dans la lutte contre les effets des crises alimentaires et nutritionnelles, Romain Schneider a annoncé une contribution additionnelle à hauteur d’un million d’euros au fonds commun des donateurs du Dispositif national de prévention et de gestion des crises alimentaires. Cette contribution sera versée en deux tranches en 2018 et 2019. En outre, il a annoncé que le Luxembourg allait financer un nouveau projet dans le secteur des finances publiques dans les régions de Zinder et Diffa pour un montant de 500.000 euros.

À l'occasion de cette table-ronde le ministre Schneider a aussi procédé avec Martin Bille Hermann, secrétaire d’État à la politique de développement du royaume de Danemark, à la signature de l’accord de coopération déléguée au Luxembourg pour le prochain appui danois au secteur de l’hydraulique au Niger d’un montant de quelques 25 millions d’euros.

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes/ Direction de la coopération au développement et de l'action humanitaire