Étienne Schneider a signé deux accords de coopération dans le domaine spatial entre le Luxembourg et la Chine qui crée un centre de recherche spatiale au Grand-Duché

Communiqué – Publié le

Dans le cadre de sa visite de travail à Pékin du 15 au 16 janvier 2018, le Vice-Premier ministre, ministre de l’Économie, Étienne Schneider a signé deux accords de coopération entre le Luxembourg et la République populaire de Chine dans le domaine scientifique et spatial.

L’accord de coopération signé en date du 16 janvier 2017 entre le ministère de l'Économie et  l'Administration spatiale nationale chinoise (CNSA) définit le cadre pour développer et mettre en œuvre une coopération scientifique, technique, économique et politique entre le Luxembourg et la Chine en ce qui concerne l'exploration et l'utilisation pacifiques de l'espace. Les domaines de coopération potentielle comprennent, sans s'y limiter, les aspects économiques, juridiques, réglementaires et technologiques de l'utilisation des ressources spatiales.

Par ailleurs, le Vice-Premier ministre, ministre de l'Économie, Étienne Schneider et le Centre national des sciences spatiales (NSSC) ont signé un accord pour créer au Luxembourg un laboratoire de recherche pour explorer l’espace. Rattaché à l'Académie chinoise des sciences (CAS), le Centre national des sciences spatiales est l’institut de recherche en charge de la planification, du lancement et de la gestion opérationnelle de toutes les missions scientifiques spatiales.

Le laboratoire sera créé en tant qu'entité juridique indépendante au Luxembourg pour y mener des activités de recherche scientifique et de développement technologique dans plusieurs domaines, et notamment dans des secteurs qui contribuent à atteindre les objectifs fixés dans le cadre de l'initiative SpaceResources.lu. Dans un premier temps, le laboratoire emploiera au moins 5 personnes au Luxembourg.

Entrevue bilatérale et réunions de travail

Lors de son déplacement à Pékin, Étienne Schneider a aussi rencontré son homologue chinois, le ministre du Commerce, Zhong Shan, pour faire le point sur le développement des relations commerciales et économiques entre les deux pays.

Au programme ont également figuré des réunions avec de hauts responsables du groupe aérospatial CASIC (China Aerospace Science and Industry Corporation), dont la filiale HiWing est actionnaire majoritaire de l’entreprise luxembourgeoise de composants d'automobiles IEE. Le Vice-Premier ministre, ministre de l’Économie a aussi eu une entrevue avec des dirigeants de Ant Financial qui, en tant que branche financière du groupe Alibaba, gère notamment le service de paiement en ligne Alipay.

Reconnaissance par le Luxembourg des brevets et certificats  chinois pour les officiers de marine marchande

Lors de la visite, un accord a été conclu entre les deux pays en vue de la reconnaissance par le Luxembourg de brevets et de certificats chinois pour les officiers de marine marchande, offrant ainsi des opportunités d’emploi pour ces officiers à bord de navires battant pavillon luxembourgeois. Le Commissaire du gouvernement aux affaires maritimes pourra dorénavant  émettre des visas attestant la reconnaissance des brevets et certificats émis par les autorités maritimes chinoises.  

Communiqué par le ministère de l'Économie