Visite officielle de S.A.R. le Grand-Duc en république du Sénégal

Allocution de Francine Closener, secrétaire d’État à l’Économie au Forum économique: Luxembourg-Sénégal: un partenariat innovant

Seul le discours prononcé fait foi
Discours – Publié le

"Altesse Royale,

Excellences,

Mesdames et Messieurs,

Je suis honorée de pouvoir m’adresser à vous aujourd’hui et je remercie chaleureusement les organisateurs du Forum économique de leurs efforts.

"Luxembourg-Sénégal: un partenariat innovant": voilà le thème de ce forum. Nous ne pouvions trouver un meilleur sujet, pour un pays en quête d’émergence, mais également pour opérer un saut qualitatif dans nos relations.

Depuis 1987 une forte coopération bilatérale unit nos deux pays, le Sénégal et le Luxembourg, et des liens très étroits ont été noués. Je me félicite des excellentes relations entre nos pays. Je considère notre visite officielle comme une précieuse occasion, d’un côté, pour faire le point sur les avancées réalisées, et de l’autre côté, pour saisir de nouvelle opportunités qui se situeront désormais au niveau de la collaboration économique et commerciale.

Altesse Royale,

Votre présence parmi nous au Forum économique témoigne une fois de plus de votre engagement infaillible pour le rayonnement international du Grand-Duché et de son économie, je vous en remercie.

Vous m’avez fait par de votre joie à prendre part à cette visite officielle en République du Sénégal: je comprends votre enthousiasme à visiter et à soutenir ce pays. Je sais que vous souscrivez pleinement à notre ambition de collaborer avec le Sénégal au-delà des liens traditionnellement basés sur la coopération au développement. Les opportunités qui naîtront, j’en suis convaincue, du séminaire d’aujourd’hui se situeront au niveau des synergies économiques et seront au bénéfice mutuel de nos deux pays.

En ce sens, je me réjouis de constater que des activités d’investissement au Sénégal par des sociétés luxembourgeoises ont déjà eu lieu au fil des années, notamment dans le domaine de l’immobilier, du logement social, de l’hôtellerie et des grandes infrastructures. Quelques-unes de nos entreprises ont une présence active au Sénégal depuis plusieurs années, et d’autres envisagent de leur emboiter le pas.

L’événement qui nous réunit aujourd’hui permet de poursuivre concrètement cette voie et offre une plate-forme pour conclure des partenariats privilégiés.

Les échanges d’aujourd’hui se concentreront pour l’essentiel sur des secteurs porteurs luxembourgeois qui ont un intérêt particulier pour les acteurs économiques sénégalais. Pour développer de nos relations économiques il est en effet nécessaire de cibler des secteurs dans lesquels une coopération entre nos pays produira rapidement des résultats tangibles. Nous avons identifié le secteur des écotechnologies et celui des technologies de l’information et de la communication, les TIC, comme recelant un réel potentiel de développement.

Ces deux secteurs sont également au cœur de la stratégie de développement et de diversification économique du Gouvernement luxembourgeois. Au cours de la dernière décennie, au Grand-Duché nous avons choisi de centrer nos efforts d’investissement et de développement économique sur des secteurs cibles qui recèlent un fort potentiel et des perspectives d’avenir pour le pays. Outre les écotechnologies et les TIC, nous avons également retenu d’autres secteurs, tels que les biotechnologies, la logistique, et le secteur spatial.

Dans un effort pour préparer la société et l’économie luxembourgeoise aux défis de demain, le Gouvernement s’est doté d’une stratégie d’avenir, dont les principes fondamentaux sont la transition vers des sources d’énergie renouvelables et la digitalisation de l’économie et de la société. Dans le cadre de cette stratégie de troisième révolution industrielle, nous nous efforçons de forger et de préparer notre avenir, plutôt que de le subir.

Il s’agit là d’un point commun à nos actions gouvernementales. Au Luxembourg comme au Sénégal, nous nous efforçons de promouvoir la diversification économique et la croissance durable à travers des investissements conséquents dans les secteurs-clé de l’économie. Avec son "Plan Sénégal Emergent", le Sénégal fait face aux défis de l’avenir et s’engage résolument dans la voie de la diversification économique. Ceci se traduit par d’importants investissements dans les infrastructures, mais également par les développements avancés au niveau de la digitalisation du pays. Plusieurs projets se prêtent à l’investissement privé et je suis certaine que le Sénégal pourra bénéficier du savoir-faire et des technologies les plus avancées d’entreprises luxembourgeoises, dont certains jouissent d’une renommée mondiale.

Altesse Royale,

Excellences,

Mesdames et Messieurs,

Je me félicite de la présence dans notre délégation économique d’entreprises luxembourgeoises spécialisées dans les technologies de l’information et la digitalisation, et qui sont impliquées dans des projets prometteurs au Sénégal. Je voudrais mentionner le projet de Suricate Solutions qui a contribué à la mise en place d’un centre de cyber sécurité mutualisé pour les instituts de microfinance. Ce projet lancé l’année dernière et a déjà créé plusieurs emplois.

J’aimerais également citer un autre partenariat, celui l’Agence de l’Informatique de l’Etat sénégalaise et le Groupement d’intérêt économique luxembourgeois INCERT qui porte sur la mise en place de services d’identification numérique. L’objectif de cette mission d’études est d’identifier des procédures pour accompagner ainsi la digitalisation et la sécurisation de processus administratifs et devrait aboutir dans les prochains mois.

Il s’agit là de projets concrets issus de domaines de convergence de nos intérêts économiques et qui permettront à terme un développement commun des économies luxembourgeoise et sénégalaise.

Altesse Royale,

Excellences,

Mesdames et Messieurs,

Nous saluons la vision ambitieuse et courageuse du Plan Sénégal Émergent. Celui-ci vise une transformation structurelle du pays, il retient une approche durable et garde en ligne de mire le bien-être de la population. Cette approche est centrale et constitue un grand défi pour un développement économique véritable et une croissance durable et inclusive sur le long terme.

Il est crucial pour chaque gouvernement de tracer, pour ses populations et son économie, les contours d’un avenir meilleur, répondant à leurs aspirations légitimes. Dans ce sens, je me félicite de l’engagement du gouvernement sénégalais en faveur de l’emploi décent pour les jeunes et les femmes, tout comme de la mise en place de mécanismes permettant aux femmes d’affirmer leur leadership et de participer aux processus de prise de décisions.

Le Sénégal est régulièrement cité parmi les pays africains les plus compétitifs et dynamiques. Je dois avouer que son dynamisme est pleinement reflété ici à Diamniadio, un lieu emblématique de la modernisation du Sénégal. Ce pôle urbain qui aspire à devenir à la fois un centre numérique de référence ainsi qu’une smart city selon une approche de développement durable, est un lieu parfait pour la tenue de notre évènement et pour inspirer un networking fructueux.

En guise de conclusion, je tiens à remercier tous les participants de ce séminaire pour leur présence aujourd’hui. Je me réjouis du nombre considérable d’entreprises luxembourgeoises qui font partie de notre délégation commerciale. Nous marquons aujourd’hui notre volonté commune de donner un nouvel élan à nos relations bilatérales, de les positionner résolument sous le signe des échanges économiques mutuellement bénéfiques entre nos pays. Chacun des partenaires y trouvera son intérêt !

Je vous invite tous, chers participants du forum économique, à profiter de l’occasion d’échanges qui vous est donnée aujourd’hui, pour identifier des synergies, des collaborations et des domaines de coopération potentiels.

Merci de votre attention, et de l’engagement de chacun d’entre vous pour faire du Luxembourg un partenaire de premier plan du Sénégal."