Lancement d’une structure nationale pour l’intégrité scientifique de la recherche au Luxembourg

Communiqué – Publié le

Le secrétaire d’État à l’Enseignement supérieur et à la Recherche Marc Hansen a donné le 22 avril 2015, dans le cadre d’une séance académique organisée par le Fonds National de la Recherche (FNR), la mission aux institutions de recherche publiques du Luxembourg de créer une structure nationale pour l’intégrité scientifique de la recherche au Luxembourg.

Cette structure aura comme mission double, d’une part, de promouvoir les bonnes pratiques scientifiques et, d’autre part, d’installer une commission d’experts internationaux qui instruira tous les cas d’indication ou d’allégation de manquements à la probité scientifique. De nombreux pays européens ont déjà mis en place de telles structures. 

La structure nationale sera mise en place par un groupe de travail composé de délégués du FNR, de l’Université du Luxembourg et des trois centres publics de recherche (Luxembourg Institute of Health, Luxembourg Institute of Science and Technology, Luxembourg Institute for Socio-Economic Research).

La séance académique du 22 avril 2015 s’est tenue en présence de tous les responsables des institutions publiques de recherche au Luxembourg ainsi que de Michelle Bergadaà, professeur à l’Université de Genève et présidente de la commission d’intégrité scientifique de la recherche du FNR, Isidoros Karatzas, chef du secteur éthique et intégrité scientifique de la recherche de la Commission européenne, et Nicole Foeger, chef de l’agence autrichienne pour l’intégrité scientifique de la recherche et présidente du European Network of Research Integrity Offices (ENRIO). La séance suivait une assemblée générale d’ENRIO qui s’est tenue pour la première fois au Luxembourg du 21 au 22 avril 2015, avec 26 participants de 23 États membres. Le FNR fait partie de ce réseau depuis 2010 et maintient depuis 2011 une commission d’intégrité scientifique de la recherche avec des experts internationaux.

Le professeur Bergadaà a félicité le Luxembourg d’avoir reconnu à quel point le sujet de l’intégrité scientifique de la recherche est important pour la communauté scientifique et la société. L’intégrité scientifique de la recherche est également un des sujets sélectionnés pour la présidence luxembourgeoise du Conseil de l’UE qui débutera le 1er juillet 2015.

Communiqué par le Fonds national de la recherche