Le village de Schengen, premier site luxembourgeois à être sélectionné pour le Label du patrimoine européen

Communiqué – Publié le

La Commission européenne a annoncé le 5 décembre 2017 que le village de Schengen a été sélectionné par un comité indépendant d’experts pour l’attribution du "Label du patrimoine européen".

En vertu de la décision N°1194/2011/UE du Parlement européen et du Conseil du 16 novembre 2011 établissant une action de l’Union européenne pour le Label du patrimoine européen, le label est attribué à des sites considérés comme jalons des valeurs, de l’histoire et du patrimoine culturel européens partagés, de même que de la valeur de la diversité nationale et régionale. Le label doit ainsi contribuer à renforcer le sentiment d’appartenance à l’Union chez les citoyens européens, en particulier chez les jeunes, et à stimuler le dialogue interculturel.

Depuis 2013, le "Label du patrimoine européen" (European Heritage Label, Europäisches Kulturerbe-Siegel) a été décerné à 29 sites. Cette année, 19 États-membres ont proposé 25 sites, parmi lesquels 9 sites ont été retenus aujourd’hui : les sites du patrimoine musical de Leipzig (Allemagne); la synagogue de la rue Dohány (Hongrie); le fort de Cadine (Italie); l’église de Javorca (Slovénie); le site de l’ancien camp de concentration de Natzweiler et ses camps annexes (France et Allemagne); le mémorial de Sighet (Roumanie); le Bois du Cazier (Belgique); le village de Schengen (Luxembourg) et le traité de Maastricht (Pays-Bas).

Le village de Schengen est le premier site luxembourgeois à être sélectionné pour ce label. Après une première tentative en 2013, la candidature de Schengen fut activement soutenue par le ministère de la Culture et le nouveau coordinateur national du Label du patrimoine européen.

Schengen symbolise en effet un des résultats majeurs de l’intégration européenne depuis la signature de l’"Accord de Schengen", le 14 Juin 1985 à bord du bateau "Princesse Marie-Astrid" sur les berges de la Moselle à Schengen, accord par lequel la France, l’Allemagne et les pays du BeNeLux se sont engagés à renoncer aux contrôles aux frontières intérieures de ces pays. Le 19 Juin 1990, un deuxième accord a été signé au même endroit pour fixer les modalités légales d’application de l’"Accord de Schengen". Aujourd’hui, l’ "Espace Schengen" compte 26 États membres et est devenu le synonyme de la libre circulation des personnes et des biens.

Le Centre Européen Schengen, géré par l’association Schengen a.s.b.l., projette des activités ciblées plus particulièrement sur les jeunes et les personnes chargées de la mise en œuvre de l’"Accord de Schengen".

La Commission désignera officiellement les nouveaux sites en février 2018 et une cérémonie de remise des plaquettes aura lieu en mars 2018 en Bulgarie. La pose officielle du sigle "Label du patrimoine européen" sur le  site de Schengen aura lieu dans le cadre de l’Année européenne du patrimoine culturel 2018.

Communiqué par la ministère de la Culture